Résumé : Imaginez une seconde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Résumé : Imaginez une seconde

Message par Elyane le Ven 3 Avr 2015 - 10:56

Je pense qu’il serait judicieux de livrer dans son intégralité le texte d’origine du débat.
Spoiler:
 Essaye d'imagine, une seconde, cette personne. Elle a tout d'un marchombre du livre par sa philosophie, s'ouvre à comprendre le monde qui l'entoure et la société. Elle développe ces capacitées physiques et apprend à survivre par ses propres moyens. Elle finit par quitter la société, et vivre de ses propres ressources, par la chasse par exemple dans des forêts, certes pas aussi peuplées qu'avant, mais bien assez pour en vivre, ou par des petit boulots au black qui lui permettent de récupérer un peu de liquide pour vivre. Elle boit l'eau qu'elle trouve, dans les fontaines, les sources, ou n'importe quoi selon le milieu ou elle se trouve. Elle n'a pas de domicile fixe, mais dort ou elle peut, soi hebergée chez des inconus moyennant services rendus, ou dehors quand les conditions s'y pretent. Ainsi, elle ne subie plus en rien les influences qu'on pourrait califier d'inévitables liées à la société. Elle peut très bien avoir une petite voiture, achetée d'occasion à un particulier, certes pas aux normes mais bien pratique pour des petits trajets, ou même pour y dormir. Elle est assez douée pour échapper au système, assez rapide et agile pour fuir les autorités si besoin est, assez discrète pour disparaitre s'il faut, maitrise assez bien le fonctionement du système pour en jouer si elle en a besoin. Son seul passe temps consiste alors à explorer le monde qui lui est offert, simplement en voyagant, au grès des conditions, et en vayant à toujours garder le controle, et à progresser parralèlement dans la maitrise d'elle même. Le controle de sa vie. Ne pas se laisser faire par les autres, par le système, ou par n'importe quel élément perturbateur. Toujours agir en connaissance de cause. Jamais par simple réaction, toujours après réflexion. Pour moi, ça peut être ça, un marchombre.
C'est ça un marchombre.


Etre Marchombre serait donc tenir compte de ses chaînes mais ne pas les subir, les accepter jusqu’à les tourner en avantage. S’émanciper de la société, ne pas la laisser avoir d’influence. Ne pas accepter de chaînes sans les avoir considérées et remises en cause.
Comme la traversée d’une rivière : Ellana apprend à la connaître, définie ses forces, les apprivoise.
« On est libre de porter des chaînes mais ce n’est pas le choix du Marchombre » vs « Le marchombre accepte de porter des chaînes de son plein gré. Il reste pourtant libre car il a conscience de la possibilité de les porter ou non. »

Le Marchombre N’EST PAS la liberté. Et si le Marchombre est capable de choisir ses chaînes, alors ce ne sont plus des chaînes, mais des choix. Il peut choisir ses chaînes mais fait le choix de les éviter, et ce choix est une chaîne. Mais, s’interdire de perdre sa liberté c’est s’interdire de choisir, de faire un seul choix autre que de ne pas faire de choix, devenir passif.

Le Marchombre se dispense d’intervenir tant que le monde ne lui veut rien, il ne désire pas changer le monde, mais ne s’interdit pas de le faire non plus. Il réagit. Il ne cherche pas à se contraindre sauf quand il ne peut l’éviter pour atteindre les objectifs qu’il s’est fixé.
"Combattre quelque chose à l'extrême en étant sûr de ce qu'on avance, crée une autre chose à combattre." => le Marchombre ne combat pas, il évite.

Mais n’est-ce pas le cas de tous, éviter la contrainte sauf lorsqu’on le choisit ? Le Marchombre, lui, évite de se voir contraint, stade supérieur à éviter de se contraindre.

Exemple de la cigarette : le marchombre est libre de fumer, mais refuse pour les contraintes que le tabac entrainerait sur sa santé (effets négatifs). Plutôt que de se voir contraint par le fait de fumer, il préfère éviter de fumer, même s’il en a la possibilité.

Exemple du café à 4$ : boire du café n’est pas condamnable, boire du café tous les matins non plus tant que ça ne devient pas une dépendance, à l’inverse de boire du café huit fois le prix, ne pas pouvoir s’en passer, le boire pour les mauvaises raisons (mauvaise gestion du sommeil ou manque de volonté).

(Dépendance =/= Habitude)

Exemple des montons : vivre heureux à se contenter et se soumettre aux règles de la société, ce dont beaucoup s’estiment satisfaits. Ne souhaitent/peuvent pas renverser les règles de la société et ne le désirent pas, offrant ainsi néanmoins la possibilité au marchombre de bénéficier de leur action. A vouloir repousser les contraintes, le Marchombre se prive du privilège d’une zone de confort, ou peut être cherche-t-il simplement à l’étendre afin de ne pas se trouver un jour acculé à la frontière ?

Exemple du LSD : en tant que catalyseur (ce qui sous entends que ses effets seraient pourraient être trouvés naturellement à long terme par le seul esprit humain). Offre une expérience psychédélique, une possibilité d’apprentissage à considérer lorsque le facteur risque est moins grand que les bénéfices à en tirer, permet de douter, de s’interroger, de découvrir, de tirer des conclusions suite à l’expérience en elle-même. Peut s’avérer dangereux, au même titre que le Parkour, mais ne peut pas être placée hors d’atteinte pour des raisons d’éthiquement correct ou de sureté. Necéssite une connaissance et un contrôle de soi pour être réellement profitable.
Pourrait être assimiler à une tricherie (évite le cheminement personnel nécessaire pour atteindre un même but sans LSD), ou bien une vérification (donne une direction, n’empêche pas le cheminement personnel pour autant).
Stimulant intellectuel, non parce que le Marchombre est faible, mais parce qu’il n’est pas tout-puissant et doit savoir utiliser ce qu’il a à sa disposition. Met le dépassement de soi de côté durant un instant pour vérifier la direction prise par notre Voie.

Elyane
Arpenteur de la Voie

Messages : 216
Date d'inscription : 02/04/2013
Age : 21
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumé : Imaginez une seconde

Message par Eragon le Dim 19 Avr 2015 - 10:27

Il y a foule d'idées intéressantes en rapport avec l'indépendance du marchombre, comme celle de ne pas faire d'un plaisir ce qui engendre des effets néfastes et une dépendance, mais cependant de ne pas exclure la possibilité d'utiliser ses effets quand il ne s'agit pas de recherche du plaisir mais plutôt d'une aide pour prendre un choix de vie. Par contre, pourquoi le marchombre ne serait-il pas la liberté ?

Eragon
Arpenteur de la Voie

Masculin Messages : 660
Date d'inscription : 28/04/2012
Age : 18
Localisation : 13700 Marignane

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumé : Imaginez une seconde

Message par Shua le Dim 19 Avr 2015 - 10:51

Le texte d'origine vient d'où?

Shua
Arpenteur de la Voie

Messages : 368
Date d'inscription : 12/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumé : Imaginez une seconde

Message par Eragon le Dim 19 Avr 2015 - 12:23

Il doit se trouver dans un débat sur l'ancien forum (http://www.marcombres-shadho.com/t2445-archive-de-l-ancien-forum) du nom de Imaginez une seconde.

Eragon
Arpenteur de la Voie

Masculin Messages : 660
Date d'inscription : 28/04/2012
Age : 18
Localisation : 13700 Marignane

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumé : Imaginez une seconde

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:17


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum