Confession d'une demeurée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Confession d'une demeurée

Message par RaptorNeso le Mar 22 Sep 2015 - 18:19

Bon
Vous m'avez probablement jamais vu, à part si vous êtes assez gentils pour passer voir les p'tits nouveaux dans la section des présentations. Et dans ce cas, je vous remercie. Même si ça n'arrange pas le problème que je viens vous évoquer.
Je n'ai jamais parlé ici. Je suis venue, j'ai fais ma présentation, et je suis repartie.
Et c'est plutôt marrant. Je suis venue pour vivre des choses intéressantes, mais au final, je suis repartie comme une lâche, sans rien vivre. A croire que je suis venue juste sur un coup de tête !
... Et si c'était le cas ?

Je suis venue ici parce que... je connais l'un d'entre vous. Je sais, ça peut être super flippant comme ça. Mais c'est le cas. Je connais même pas mal d'entre vous, même si vous risquez de m'avoir oublié. Si c'est le cas, tant mieux, ça me fera un nouveau départ.
Bref, la personne que je connais le plus d'entre vous est une grande connaissance à quelqu'un que j'affectionne beaucoup. Et j'étais intriguée par ce qu'il faisait su ce forum. Déjà, dès qu'on m'a mentionné qu'il allait sur un forum, je voulais savoir quel était celui-ci.
La vérité... C'est que j'l'aime bien, cette personne. J'la trouve vachement intéressante.
Et quand j'ai trouvé ce forum, je me suis dit que c'était l'occasion de découvrir des choses.
Attention, n'allez pas croire que je suis venu sur ce forum JUSTE pour cette personne. Nan. 
J'suis venue, j'ai vu de quoi ça parlait, j'ai dis "oh putain ça à l'air vachement trop cool !" et j'me suis inscrite.

Bon... J'sais pas trop où je suis venue avec tout ça... mais c'est dit. Être honnête, c'est bien parfois, non ?

Ah, et le titre...
Bah, y'a marqué qu'on peut raconter ce qui nous a marqué ici, alors... Pourquoi pas parler de certains extraits de ma vie ?
Si, bien sur, j'ai le droit.

Bref.
Désolée pour tout ça
Et... a une prochaine fois ?

(PS : désolée si c'est pas au bon endroit, je vous assure que les prochains ajouts seront dans la bonne catégorie)


Dernière édition par RaptorNeso le Ven 31 Mar 2017 - 22:02, édité 1 fois
avatar
RaptorNeso
Arpenteur de la Voie

Messages : 58
Date d'inscription : 17/08/2015
Localisation : Morioh

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confession d'une demeurée

Message par Silia le Mar 6 Oct 2015 - 22:26

Je viens de voir ton message, et je regrette vraiment de ne pas l'avoir vu avant.
Ca m'a touchée, parce que ... t'as l'air d'avoir une vision très négative de toi.


J'espère te revoir vite. Et si besoin, tous messages privés sera le bienvenue.


<3
avatar
Silia
Arpenteur de la Voie

Féminin Messages : 361
Date d'inscription : 29/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confession d'une demeurée

Message par Izinkiel le Mer 7 Oct 2015 - 21:17

On est des gens super mignons et tout câlins ;)
avatar
Izinkiel
Arpenteur de la Voie

Messages : 258
Date d'inscription : 24/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confession d'une demeurée

Message par RaptorNeso le Jeu 29 Oct 2015 - 22:24

Tiens. Je sais même pas pourquoi j'ai créé ce truc. Pour me justifier, ou un truc comme ça. Comme une excuse et une raison de ma constante non-apparition.
Oui, c'est sûrement ça.
J'ai l'impression d'utiliser ce forum pour me plaindre. Comme un psychologue. Alors qu'en fait, c'est pas le but, tu sais ? Le buts, c'est de rencontrer des gens cool, de connaître des gens cool. Et... c'est déjà un peu le cas. J'ai parlé, très peu, dans la ChatBox. Et j'me suis rendue compte que... c'était exactement ce que je pensais. Ce que je voulais. Au final, les choses ont l'air d'être aussi intéressantes que ce que je pensais.

Je suis venue, comme j'ai dis précédemment, pour connaître la personne que ce forum et moi avons en commun. Mais pourquoi je ne le fais pas dans la "vraie vie" ? Parce que sur Internet, enfin, du moins pour moi, on expose nos "vrais sentiment", qui on est "réellement". Et je n'ai pas envie qu'on me voit comme la personne que je suis "normalement". Et c'est aussi pourquoi je n'ai pas envie qu'on sache "qui je suis réellement". Je n'ai pas envie qu'on me voit comme... celle que je suis dans la vie de tout les jours. Non, je suis plus que ça ! J'ai plus de valeurs, je suis plus intéressante !
...
Parfois, je m'emporte. Putain, mais c'est même pas ce que je voulais faire à la base. T'en as pas marre de whine à tout bout de champ ? Arrête de divaguer et, j'sais pas, raconte un truc intéressant ?

"Tu vois ce territoire baigné de lumière ? Tout ceci t'appartiendras un jour" ou un truc comme ça. J'aime beaucoup Le Roi Lion. Sûrement mon Disney préféré. Et dire ceci ne sert absolument à rien... Ou peut-être que si ?
Bref
Où je vais avec cette histoire ?
Bah, j'aime bien ce film parce que c'est quasiment l'une des seules choses qui me rapproche de ma famille. J'suis vachement indépendante. Et détachée, aussi. Donc, quand, lors d'un repas de famille, quelqu'un commence à crier "ça sent mauvais dans l'aiiiiiiiiiiiiiiir", je rigole et je suis heureuse. Parce que, dans un sens, je suis inclue dans la famille, acceptée. Y'a pas à dire, c'est chiant d'être la plus petite de la famille.

... Woooooooooow c'était vachement utile, merci BEAUCOUP Neso de cette intervention.
On se retrouve plus tard après la pub !
... Ou plus tard tout court
... Ce que je fais, c'est sûrement du flood.

Et oui, vous êtes des gens super mignons et tout câlins, et c'est ce qui me motive à passer plus souvent sur ce forum. J'vous connais presque pas, mais vous êtes des gens en or <3 (enfin, en chair humaine, mais chut)
avatar
RaptorNeso
Arpenteur de la Voie

Messages : 58
Date d'inscription : 17/08/2015
Localisation : Morioh

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confession d'une demeurée

Message par Sasori le Jeu 29 Oct 2015 - 23:07

Et pourquoi pas ?
Pourquoi est-ce que tu n'utiliserais pas ce forum, ce topic, ta galerie, comme ton défouloire, ton terrain de jeux, ton psychologue si tu veux ^^

Pourquoi pas ?








p.s. J'adore ta photo de profil, elle est juste trop bien, et je ne sais pas pourquoi ^^
avatar
Sasori
Joli Coeur

Messages : 476
Date d'inscription : 09/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confession d'une demeurée

Message par RaptorNeso le Sam 14 Nov 2015 - 21:34

Bon. Je sais pas si c'est vraiment une bonne idée de faire ce que j'avais dis précédemment, mais là, j'en ai GRAVE besoin.

Tout se chamboule dans ma tête depuis Mercredi. C'est comme... si on avait prit mon cerveau, qu'on l'avait retourné et qu'on m'avait dit "Maintenant, tu te débrouilles pour tout remettre en place." En principe, ça m'arrive de temps en temps, mais là, c'est vraiment très très violent.
Le déclenchement de ce retournement de cerveau se trouve être... la vision de mon film préféré. A croire que le voir m'a fait me dire "attends, j'étais comment avant ?". Et bam, remise en question.

Le premier sujet sur lequel je me suis posée pleins de questions est le suivant : Mes amis.
Valent-ils tous vraiment le coup ? 
J'ai l'impression de ne pas traîner avec les bonnes personnes. C'est même sûr. La plupart de mes amis fument - et pas que du tabac, malheureusement - entre les cours. Genre, ils pensent pas à leur futur ? Je serai trop prudente pour faire ça, personnellement. Et surtout... Une personne en particulier, qui, indirectement (le pauvre, il ne sait rien de moi), m'insulte. Tout ce que j'ai eu envie de faire, c'est rester avec des personnes matures, sérieuses et sympathiques. Et j'ai énormément eu envie de vous voir, vous tous. Vous rencontrer. Les premiers abords que j'ai eu d'ici étaient, disons, parfaits. Pourquoi mes amis ne peuvent-ils pas être aussi intéressants ? Sérieux, j'en ai marre !

Le deuxième sujet, c'était... mes sentiments. Majoritairement, amoureux
Est-ce que j'aime vraiment ma "copine" ?
Compliqué à dire. Ce n'est que ma troisième relation et je suis plutôt jeune, je ne peux pas vraiment dire que je connais l'amour, "le vrai". Mais ma précédente relation m'a, pour ainsi dire, dégoûtée des relations amoureuses. Mais, je me suis dis que, peut-être, ce n'étais que les relations "IRL" qui étaient comme ça. je me suis dis que je devais me fixer, savoir si toutes les relations ne me plaisaient guère. Et... je suis "tombée amoureuse" de quelqu'un sur Internet. Une fille. L'ex d'un de mes amis. Plutôt sympa. Ça fait, quoi, presque 2 mois qu'on est ensemble. Mais dans le film... Le héros principal sort, au début, avec une fille de 17 ans alors qu'il en a 23. Et... on a 4 ans d'écart avec ma "copine". Du coup, je me suis identifiée. Et il sortait avec elle parce que c'était "facile". Alors... Est-ce que je fais pareil actuellement ?

Gros doute qui s'installe.
Les lumières s'éteignent, laissant mon corps sans connaissance dans l'ombre, adossé à une chaise.
Mes sentiments affluent. 

Je ne sais même pas quelle est l'utilité de cette publication...

De plus, l’événement d'hier soir ne m'a pas laissée de marbre. 
Je comptais passer une bonne soirée chez moi, en skype avec mes amis, quand la mère d'une pote rentrait pas chez elle. On a apprit pour les fusillades, y'en avait eu que 2, c'était vers 22h. J'ai passé ma soirée jusqu'à 2h du mat à regarder la télé, à moitié paniquée (je suis sensible à ce genre de trucs). Je crois que ça m'a encore plus enfoncée.
Quel ascenseur émotionnel puissant.

Maintenant, y'a juste à espérer que la remontée se fasses vite

And she's buying a stairway to Heaven ~
avatar
RaptorNeso
Arpenteur de la Voie

Messages : 58
Date d'inscription : 17/08/2015
Localisation : Morioh

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confession d'une demeurée

Message par RaptorNeso le Mer 16 Déc 2015 - 17:32

Bon
Me revoici, je suppose.
J'ai réellement tendance à m'éclipser d'ici. Partir sans revenir.
Bon, après, les cours y sont sûrement pour quelque chose. Et les récents événements aussi.

D'abord, une mise au point du précédent message

- Je suis célibataire. Donc surtout, n'hésitez pas à m'appe--//ZBAAFF//
- Je me suis rendu compte après les événements du 13/11 que... bah fallait profiter de sa vie. Ouais, j'étais sensée le savoir depuis longtemps, mais je ne l'ai réalisé qu'à ce moment là. Du coup, je suis heureuse. Et ce depuis 1 mois. Et c'est fou comme ma vie a extrêmement changée depuis. J'ai confiance en moi, je veux travailler, avoir des relations sociales... Et je suppose que c'est cool.
Et du coup, j'ai plus de cran, de courage

Alors, autant donner un "indice", hein ? :p

Ahuhuhuhu~

Nan, j'suis pas là JUSTE pour ça. Non. je suis là pour vous dire que... huh, j'essaierais de venir plus souvent. De communiquer avec vous. De faire ce que je suis sensée faire depuis que je me suis inscrite sur ce forum. Sans dec', je veux mieux vous connaître ! Ou bien vous connaître tout court, aussi.
BREF
Back when I was just a kid :D
avatar
RaptorNeso
Arpenteur de la Voie

Messages : 58
Date d'inscription : 17/08/2015
Localisation : Morioh

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confession d'une demeurée

Message par Lou-Lélia le Ven 15 Juil 2016 - 0:13

Tu sembles repartie aussi vite que tu es revenue. ^^ Dommage...
avatar
Lou-Lélia
Arpenteur de la Voie

Féminin Messages : 54
Date d'inscription : 10/11/2014
Age : 16
Localisation : Quelque part dans la Voie Lactée

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confession d'une demeurée

Message par RaptorNeso le Sam 3 Sep 2016 - 11:27

Tiens
Ca faisait LONGTEMPS
Et je comptes rester pareil, LONGTEMPS
Environ 9 mois que j'ai pas publié ici, huh ? Comme la gestation d'un bébé.
C'est parce que je suis née. De nouveau. Une renaissance quoi. La déprime a laissé place à la joie, même dans les moments les plus difficiles.
Alors, depuis le début de l'année, j'ai dû faire face à quoi ?
Une relation pas terrible, suivi d'une relation... pas forcément consentante, fin de cette relation, cours, décès d'un membre de ma famille, bac, vacances
Rencontre chez Serpio
Et maintenant, j'attends juste que les cours commencent, et ils commencent (pour moi) le 30 septembre. J'ai le temps me diriez-vous
Assez pour vous parler


Donc, à plus sur la CB (ou sur d'autres topics) et rester positifs !
(ouais non, mauvais conseil, même moi j'arrive pas souvent à le suivre en vrai. Car la nuit est sombre et pleine de terreurs)
avatar
RaptorNeso
Arpenteur de la Voie

Messages : 58
Date d'inscription : 17/08/2015
Localisation : Morioh

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confession d'une demeurée

Message par Serpio le Sam 3 Sep 2016 - 11:36

Amen
avatar
Serpio
Serpent Sha Dho

Masculin Messages : 1476
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 21
Localisation : Je n'y suis déjà plus...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confession d'une demeurée

Message par Lunae Jill AS le Sam 3 Sep 2016 - 14:31

Je dirais même plus : RAMEN.
avatar
Lunae Jill AS
L'Arnacoeur

Féminin Messages : 722
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 19
Localisation : Lille - Metz - le Monde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confession d'une demeurée

Message par pharandre le Sam 3 Sep 2016 - 14:56

ils ont raison! RAMEN ta fraise plus souvent! (dit il)
avatar
pharandre
Arpenteur de la Voie

Masculin Messages : 177
Date d'inscription : 11/11/2012
Age : 23
Localisation : dans mon monde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confession d'une demeurée

Message par RaptorNeso le Ven 30 Sep 2016 - 21:57

I am a alien. No matter how I tried I don't fit in


Cette semaine était éprouvante.
Déménagement dans une ville que je croyais connaître ne serait-ce qu'un peu

C'est faux
Je pensais que j'allais bien me plaire dans mon nouvel appart', seule, avec moi et mon ordinateur pour penser
C'est vrai, sauf que j'ai l'impression que sans Internet, je suis plus seule que je ne le voulais
Je pensais que ça allait être simple de me trouver de nouveaux compagnons compagnons de route avec qui discuter, rire et m'amuser
C'est faux. Certes, j'ai juste fais ma rentrée, mais je pensais que ça irait plus vite.
Je suis généralement déçue, et contente de rentrer dans ma campagne. J'aurais bien aimé rester ici à jamais, mais, hey ! c'est pas possible.



Ceux que j'ai vu à la rencontre... Vous me manquez. Beaucoup. Certains plus que d'autres, certes, mais bref.
J'aimerais retourner dans cet endroit, comme suspendue dans le temps, sans me dire que le futur est effrayant et de plus en plus incertain.



Je veux tellement que les choses restent pareil mais en même temps j'ai tellement envie de changement de ma vie.
Je ne sais pas où s'arrêtent mes pensées, j'ai l'impression qu'elles fusent aussi vite que The Flash, et je suis même pas fan de comics


Je suis heureuse pourtant.
Je crois

En fait, j'ai pas l'impression de ressentir quoi que ce soit depuis un certain temps.
Depuis que tout le monde est rentré.
L'ennui s'est-il tellement ancré dans ma vie qu'il a infecté toutes mes pensées ?
Je ne penses quasiment plus qu'aux insécurités, et quand je me dis qu'il serait bien d'avoir un peu d'amusement dans ma vie, j'envisage le fait que je reste seule chez moi.

C'est le cas de ce soir.


Je sais même pas où je suis allée dans ce post. J'ai pas envie de savoir. Je sais juste que ce que je dis est vrai.
Je crois.


Et putain j'ai tellement l'impression de faire mon intéressante avec mes posts que ça me dégoûte quoi
Promis plus jamais ça. Promis.

J'ai envie d'être un exemple, pas une personne à plaindre.
avatar
RaptorNeso
Arpenteur de la Voie

Messages : 58
Date d'inscription : 17/08/2015
Localisation : Morioh

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confession d'une demeurée

Message par Serpio le Sam 1 Oct 2016 - 12:35

Grilles pas les étapes. ^^
avatar
Serpio
Serpent Sha Dho

Masculin Messages : 1476
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 21
Localisation : Je n'y suis déjà plus...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confession d'une demeurée

Message par Deljhia le Lun 3 Oct 2016 - 6:54

Tu n'es pas là seule, et tu n'es à plaindre, jl'ai eu aussi ce coup de blues.
Voir partir la voiture de ses parents venus te ramener par la fenêtre et avoir envie de ne pas être seule et en pleurer... et le forum étais là pour moi cette rentrée-là.
Au final ça passe, parce que les gens vont prendre plus de place dans ta vie et t'auras moins de temps seule. Et tu apprendras à apprécier le silence (ou la radio!), la paix, la solitude de tes pensées, ton duo avec ton ordinateur et le fait de ne plus être dépendant du rythme familiale (et comme moi programmer des alarmes pour ne pas oublier de manger, se doucher et dormir assez...parce que tes études te prennent trop de temps).

Mais moi je me souviens encore de ce sentiment d'abandon, et il restera pour toujours un grand tournant dans ma vie.
avatar
Deljhia
Modératrice Sha'Dique

Féminin Messages : 665
Date d'inscription : 01/11/2011
Age : 24
Localisation : Sous tes yeux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confession d'une demeurée

Message par RaptorNeso le Mar 18 Oct 2016 - 22:07

Alors
Je suis beaucoup trop présente sur ce topic alors je vais arrêter promis <3
C'est juste pour faire une petite update


Ça va mieux, en fait
J'me sentais seule parce que j'étais seule, mais maintenant, je le suis moins. Genre, des amis à mon école, des amis en dehors de mon école, des amis de longue date, des projets pleins la tête, des connaissance aussi.
Ça va large mieux


Donc, ouais


Bisous
avatar
RaptorNeso
Arpenteur de la Voie

Messages : 58
Date d'inscription : 17/08/2015
Localisation : Morioh

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confession d'une demeurée

Message par Serpio le Mar 18 Oct 2016 - 22:50

Ouais!

Te rendors pas non plus. :p
avatar
Serpio
Serpent Sha Dho

Masculin Messages : 1476
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 21
Localisation : Je n'y suis déjà plus...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confession d'une demeurée

Message par RaptorNeso le Mer 11 Jan 2017 - 22:21

BON ALORS
Faut se magner parce que sinon serpio aura plus de posts sur son truc que moi, fichue technologie


Je me suis remis en question il y a peu. Par il y a peu, je veux dire mardi dernier, à 5min d'aller en cours. J'avais juste pas envie d'y aller, pls envie, je voulais tout arrêter. C'était ma volonté.

J'ai pris pleins de dispositions pour le reste de l'année, pour attendre septembre et la fac. J'allais retourner dans mes montagnes natales et vivre ma vie.

Sauf.

Que je suis allée voir mon directeur. Et putain le bâtard il m'a remotivée de ouf. Je suis trop énergique, trop heureuse, trop motivée pour des projets à côté, mes projets de cours, même celui qu'on est en train de faire actuellement et qui me sort par la tête, je m'en fous, je le fais quand même.



Je suis en feu, à bloc, je vais chier du talent par dizaines de tonnes, personne ne m'arrêtera.

La médiocrité commence là où les passions meurent. Sauf que mes passions SONT EN TRAIN DE VIVRE DE OUF



peace
avatar
RaptorNeso
Arpenteur de la Voie

Messages : 58
Date d'inscription : 17/08/2015
Localisation : Morioh

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confession d'une demeurée

Message par pharandre le Mer 11 Jan 2017 - 22:25

C'est beau putain.. ca m'inspire d'ailleurs
avatar
pharandre
Arpenteur de la Voie

Masculin Messages : 177
Date d'inscription : 11/11/2012
Age : 23
Localisation : dans mon monde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confession d'une demeurée

Message par RaptorNeso le Mar 28 Mar 2017 - 14:59

Je reperds la motivation. Je le sens, je l'entends, je le vois, les autres me le font remarquer. C'est dingue de vivre comme ça, avec des périodes, des pics, et je fais avec depuis que je suis née. C'est pas très facile. Ça doit être tout le monde. Je pensais pas être comme tout le monde. Je fais tout pour l'être et en même temps ne pas l'être. Qu'est-ce qu'il y a d'attirant dans ça ?


J'en ai marre de tout. Surtout de moi, parce que j'en ai marre de tout. Et surtout que je vois vraiment pas mon futur, et que ça m'angoisse de plus en plus. Je m'investis tellement pas que je sais même pas si j'aurais vraiment un avenir dans ce domaine. Si je m'écoutais, je passerais ma vie à écrire des trucs et imaginer des personnages, et ce serait tout. Sauf que ça n'a aucun avenir.


Je ferais tout pour vivre de ce que je veux faire. Mais je ne veux rien faire ?


Je me suis même rendue compte que faire des soirées avec des potes, c'est bien, mais genre pas 2 soirs d'affilées. J'aime trop mon intimité, mais en même temps j'ai envie de les voir.


Ils m'obsèdent, me font sombrer dans le questionnement inutile. Est-ce ma faute de ne pas être assez proches d'eux, ne pas le vouloir, ou est-ce eux qui ne se rendent pas compte à quel point je me démène pour essayer d'être avec eux, mais que eux s'en foutent ?


Il n'y a ni méchant ni gentil sur Terre, uniquement des personnes. Qui font de leur mieux.

On essaie tous de faire de notre mieux.



Enfin, je crois.
avatar
RaptorNeso
Arpenteur de la Voie

Messages : 58
Date d'inscription : 17/08/2015
Localisation : Morioh

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confession d'une demeurée

Message par Izumi le Mar 28 Mar 2017 - 17:11

WOWOWOWOWO !!!!!!

J'vais pas te laisser te lamenter sur ton sort sale vermine ! J'suis clairement pas doué pour remonter le moral mais je m'en tape. Prépare toi à recevoir un sermon (faudrait que t'écoute de la musique épique en fond pour plus de style Cool  ).


Premièrement: Faut arrêter de se demander si c'est le monde qui doit changer ou nous. Les deux changent continuellement et personne ne peut stopper ce changement. Alors soit ce que tu veux quand tu le veux, cela s’appelle changer d'avis et jusqu’à nouvel ordre c'est normal.


Deuxièmement: (prenez un truc a manger c'est pas bientôt terminé) Passer de la tristesse au bonheur et inversement plusieurs fois c'est la vie. En bref tu VIS ! Si tu vis c'est que t'es pas mort ( logique ) et le fait que tu ne soit pas mort prouve un chose... TU ES VIVANT ( c'était plus clair dans ma tête ).
Ce que je veux dire c'est qu'on a tous nos réaction émotionnelles  face aux problèmes et il n'y en a pas de bonnes ou de mauvaise mais elle montre toutes une chose c'est que tu te bat pour vivre.


Troisièmement: Pfff regardez-le ! Il ne voit pas son futur ! Obama se voyais clairement président des état-unis quand il vendait des glaces sur les plages.Johnny Deep parlait tout le temps de son avenir d'acteur quand il vendait des stylos par téléphone.
Tu ne peux pas dire que quelques chose n'a pas d'avenir ! Tu veux créer des personnages et imaginer des trucs, ben fais le !!! ( vas y ! ose me dire que cela n'a pas d'avenir, sur CE FORUM là en plus, celui dédié a Bottero un mec qui crée des personnages et invente des trucs !!! ).
Tu ne vois pas ton avenir ? Bravo tu a gagné ta place chez les êtres humains normaux ! Tu veux faire quelque chose mais tu pense que c'est une bêtise ? Ben test. T'aura peut être le remord de l'avoir fait mais t'aura pas le remord de ne PAS l'avoir fais ! Dans la vie faut essayer les choses. Si c'était une bêtise tu t'en moque, dans 10 ans t'en parlera en rigolant.


Quatrièmement: Ouai plusieurs soirée de suite c'est chaud...faut savoir ralentir des fois.


Cinquièmement: Attend t'as crue mon quatrièmement ? Tu veux faire soirée ? Fais soirée ! Tu veux rester seul ? Ben casse toi de la soirée ! Si tu veux voir tes potes tu le fais, si a un moment tu veux rester dans ton intimité fais le. Tuas presque 20 ans, il te reste approximativement 60 ans a vivre,on enlève une dizaine parce que après 70 les possibilités se réduisent. Cela te laisse 50 ans soit presque 18 250 jours soit 867 000 h a partager entre potes et intimité. Je pense que tu peux le faire.


Sixièmement : ( j'avais jamais écrit "sixièmement" ) Normal que t'es envie d'être avec tes potes ! Ce sont tes potes ! Si ce sont tes potes tu es proche d'eux te pose même pas la question de savoir si tu l'es suffisamment. Encore une fois, SI se sont tes potes alors, ils se foutent pas de toi même si ils le disent pas!


Septièmement: (lui non plus :D) Il n'y a ni méchant ni gentil sur Terre, uniquement des personnes. Qui font de leur mieux. FAUX ! Y'a plein de méchants et plein de gentils et se sont tous des gentils et des méchants.ON est tous des putain de connard de nounours trop gentils. Et plein de gens ne font pas de leur mieux. Sinon on serait tous des putain de connards de nounours trop gentils et célèbres.


Bref tu doute ! tout le monde un jours doute ! T'as un rêve non ? Si t'en doute c'est que t'as pas suffisamment rêvé. Quand tu doutera plus lance toi bordel de merde. Je te préviens si tu tombe je te frappe, si tu fais une pause je te mets une béquille puis je te frappe ! 
Je finirai par une citation d'un vieux chinois . "Si tu es déprimée, tu vis trop dans le passé. Si tu es anxieuse, tu vis trop dans le futur. Si tu es en paix, c’est que tu vis dans le présent."


(bla bla bla "trop de fautes" bla bla bla "orthographe" je corrigerai un jour promis :p)
avatar
Izumi

Masculin Messages : 9
Date d'inscription : 01/08/2015
Age : 19
Localisation : dans ton .... j'suis certain que tu connais la suite :p

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confession d'une demeurée

Message par RaptorNeso le Mar 16 Mai 2017 - 14:19

J'y arrive pas

j'y arrive vraiment pas

Et je sais pas ce que je faire
avatar
RaptorNeso
Arpenteur de la Voie

Messages : 58
Date d'inscription : 17/08/2015
Localisation : Morioh

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confession d'une demeurée

Message par Elio Til' Caldian le Mar 16 Mai 2017 - 14:49

Tu n'arrives pas à quoi ?
Aie confiance en toi, donne toi des objectifs, fais ce que tu aimes faire, ou découvre d'autres choses. Sois ouverte à toute proposition, toute nouveauté, de façon que ton jugement vis à vis de cette proposition soit réfléchie. Courage, on est là pour toi, tu peux tout déballer encore une fois si tu le veux, ou venir sur la ChatBox pour que l'on puisse discuter tranquillement.
"
Vivre c'est se mettre en danger, réalisa-t-elle. De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber."

"
Le doute est une force. Une vrai belle force. Veille simplement qu'elle te pousse toujours en avant"

avatar
Elio Til' Caldian
Arpenteur de la Voie

Masculin Messages : 124
Date d'inscription : 19/02/2014
Age : 17
Localisation : disparu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confession d'une demeurée

Message par RaptorNeso le Ven 2 Juin 2017 - 0:20

Parler
Juste
Parler


S'exprimer, démontrer ses sentiments par des mots, des gestes, des sons.


On peut s'exprimer de tellement de manières différentes, c'est ridicule. Pourtant, on continue a croire que parler est mieux que ne rien dire. Un silence peut mieux raconter une histoire que n'importe quelle parole. Vous n'écoutez jamais de chanson avec uniquement des instruments ? Ces chansons sont bien plus propices à vous faire voyager que n'importe quelle autre chanson avec un chanteur.  Avec juste des instruments, on peut avoir sa propre interprétation. Alors qu'avec des paroles on peut modifier le sens des mots en même temps que l'instrumental.


Parler
Parler pour ne rien dire
Parler pour s'exprimer
Parler parce qu'on veut parler


Déblatérer.
Déblatérer en espérant que quelqu'un voit ça
Déblatérer une sorte d'appel à l'aide
Déblatérer une sorte d'oeuvre


C'est une oeuvre sans chef

"-Non, sérieusement. Ça sert à rien de se faire du mouron pour ça. On est en vacances, on est encore jeunes. On doit profiter des bons côtés de la vie. Il le faut. Sinon on aura des regrets plus tard, quand on mourra. Et regretter quelque chose est sûrement une des pires situations au monde
- A vrai dire, je n'ai jamais regretté de situation. Simplement parce que je les ai toujours loupés. J'ai passé toute ma vie seul, très souvent dans ma chambre. Mais j'en ai marre. Ça va te paraître ridicule mais, s'il te plaît, apprends-moi à regretter les choses."

C'est un carnet. De voyage, de vie, d'écriture, d'expériences.
C'est un carnet
Partagez-le, complétez-le, faites-en ce que vous voulez


C'est mon carnet
Essayez d'en prendre soin


C'est notre carnet


Partageons donc un bout de notre vie ensemble. Voire même celle-ci entière.
avatar
RaptorNeso
Arpenteur de la Voie

Messages : 58
Date d'inscription : 17/08/2015
Localisation : Morioh

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confession d'une demeurée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum