La psychologie, Test de personnalités, Connaissance de soi et continuité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La psychologie, Test de personnalités, Connaissance de soi et continuité.

Message par Kazuhiro le Dim 18 Oct 2015 - 15:12

Bon je vais essayer de bien présenter le sujet.

M'intéressant de plus en plus à la psychologie, qui je trouve est une science qu'il ne faut pas entièrement mettre à la poubelle, certains test de personnalités me surprennent par leurs degrés de cohérence. Je parle de degré car bien entendu comment serrait il possible de catégorisé un individu dans un seul et unique profil psychologique ? 
Il est donc, possible de se reconnaître dans plusieurs profils psychologique, ou en posséder quelques traits ou de ne pas justement posséder des caractéristiques de notre profil psychologique dominant.
Il est donc nécessaire de parler de profil psychologique dominant avec, pour chaque types de profils des degrés de cohérence plus ou moins importants correspondant je pense à la particularité de l'individu.

Une question se pose tout de même, je me définit comme étant un individu assez unique, or de plus en plus souvent je rencontre des individus possédant les même valeurs, les mêmes idéaux que moi.
Les questions que je me pose seraient donc un peu philosophique, qu'est ce fait de nous des individus uniques sachant que des testes psychologiques, possédants plus ou moins de cohérences, arrivent à des résultats très proche de ma personnalité ?

Je parle surtout de ce test là théorisé par Karl Jung et repris par Myers Briggs: (http://www.16-types.fr/index.html) (il existe d'autres liens d'explications, en anglais surtout n’hésitez pas à faire des recherches complémentaires. )

J'ai bien entendu conscience que l'on n'est pas définit par un profil psychologique, mon identité est en constante évolution, je change, j'évolue. mais peut être que la réponse est là. Peut être faut il séparé mon identité et mon profil psychologique avec la première qui serait en évolution et le second ancré en moi. Un peu comme le surmoi de Freud peut être. Ou alors c'est du déterminisme culturel, mais là encore la question est toujours présente, ma culture évolue, ne puis-je me détacher en conscience des éléments culturels qui ne me correspondent plus ? 

Une autre réflexion serait: se connait on un jour ? Etant toujours en recherche de soi, je pense qu'il est illusoire de penser se connaitre entièrement étant donner que l'on évolue constamment, dans ce cas là quand nous pensons connaître quelque éléments de notre individualité n'est ce pas un leurre de notre conscience ? Ne serait il pas "meilleure" de rechercher des valeurs extérieurs qui nous correspondent ou encore mieux construire nos propres idéaux et valeurs ? 

Merci de votre attention ;) si ce n'est pas assez expliquer dites le moi .... 
Tout cela n'est que des réflexions en débats donc rien n'est graver dans le marbre ;) 

Kazuhiro

Masculin Messages : 31
Date d'inscription : 08/01/2015
Age : 22
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: La psychologie, Test de personnalités, Connaissance de soi et continuité.

Message par - Aliac - le Dim 18 Oct 2015 - 18:49

J'ai lu tout ton post et je t'avoue que, m'intéressant pourtant peu à la philosophie, j'ai été plutôt intéressée, et même assez interpellée par les réflexions que tu fais et les questions que tu te poses. Je tente donc de t'exprimer mon point de vue sur tes réflexions, en espérant qu'elles te feront avancer, ou tout au moins réfléchir pour un moment encore ;)

Kazuhiro a écrit:"Peut-être faut il séparer mon identité et mon profil psychologique avec la première qui serait en évolution et le second ancré en moi"

       Je trouve cette réflexion très pertinente ... Et pourtant je ne parviens pas à m'y accorder totalement ... 
Notre profil psychologique n'évolue-t-il pas également avec les événements que l'on vit et auxquels on survit ? Je ne sais pas comment développer cette idée...

       Par exemple ... Si l'on prend un individu hypersensible, bien sûr que c'est un profil psychologique qui persistera ... 

Mais si l'on prend quelque chose qui est apparu suite à un drame, à un bonheur, bref, à un événement de quelque nature que ce soit, une angoisse intense par exemple, ou une agoraphobie, un vertige, ou je ne sais quoi d'autre qui a fait suite à un traumatisme, ceci correspondrait à une partie du profil psychologique de l'individu, et non à son identité (ou aux deux ? ... Mais en tous pas uniquement à son identité j'en suis certaine), et aurait pourtant encore une possibilité d'évolution, et ne serait donc pas ancré en soi ...
 Suite à un traumatisme, on peut aller voir un psychologue pour réduire ou faire disparaître les séquelles du traumatisme , non ? Ce n'est donc pas ancré en nous ..


       Je doute que ma pensée sois claire puisque mon esprit ne l'est déjà plus, j'espère quand même que tu comprendras mon point de vue ^^ (Sinon dis le moi, j'essaierai de développer en message privé !

- Aliac -
Arpenteur de la Voie

Féminin Messages : 80
Date d'inscription : 30/08/2015
Age : 19
Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: La psychologie, Test de personnalités, Connaissance de soi et continuité.

Message par Sëlarund le Dim 18 Oct 2015 - 20:22

Kazuhiro a écrit:Peut être faut il séparé mon identité et mon profil psychologique avec la première qui serait en évolution et le second ancré en moi. Un peu comme le surmoi de Freud peut être. Ou alors c'est du déterminisme culturel, mais là encore la question est toujours présente, ma culture évolue, ne puis-je me détacher en conscience des éléments culturels qui ne me correspondent plus ? 

Une autre réflexion serait: se connait on un jour ? Etant toujours en recherche de soi, je pense qu'il est illusoire de penser se connaitre entièrement étant donner que l'on évolue constamment, dans ce cas là quand nous pensons connaître quelque éléments de notre individualité n'est ce pas un leurre de notre conscience ? Ne serait il pas "meilleure" de rechercher des valeurs extérieurs qui nous correspondent ou encore mieux construire nos propres idéaux et valeurs ? 

Ha, c'est marrant. Moi j'aurais justement dit que l'identité ne change pas, mais que le profil psychologique, si. J'ai du mal à imaginer l'inverse.
Quant au déterminisme culturel, bof, il est surtout présent pendant le processus d'enculturation, c'est à dire lorsque tu apprends lesdites valeurs à un jeune âge. Tu peux ensuite te détacher des "éléments culturels" qui ne te correspondent plus, mais ce ne sont pas des valeurs à proprement parler.
Pour le reste, évoluer ne veut pas dire que tu ne peux pas te connaitre entièrement. Tu dois seulement "mettre à jour" ta connaissance de toi même, et ce n'est pas comme si nous changions à chaque seconde, entre le moment où tu râpes les carottes et celui où tu te mouches le nez. Enfin, nous recherchons déjà des valeurs extérieures qui nous correspondent, mais j'ai peut-être mal compris ce que tu voulais dire puisque là je ne vois que l'énoncé d'une vérité connue de tous. Si tu veux construire tes propres idéaux et valeurs, tu le fais constamment en accord à, ou en opposition à une valeur donnée, si bien que tu auras du mal à avoir quelque chose qui t'appartient vraiment. En sachant que si ton idéal et tes valeurs ne sont partagés, eh bien...que par toi même (cela marche aussi pour un groupe réduit), tu risques fort bien d'être malheureux, mais aussi d'avoir des problèmes basiques dans la vie de tous les jours. Ca vaut peut-être le coût, qui sait.

Sëlarund
Arpenteur de la Voie

Féminin Messages : 733
Date d'inscription : 25/02/2010
Age : 22
Localisation : Loin

Revenir en haut Aller en bas

Re: La psychologie, Test de personnalités, Connaissance de soi et continuité.

Message par Ender le Dim 18 Oct 2015 - 20:55

Kazuhiro a écrit:Une question se pose tout de même, je me définit comme étant un individu assez unique, or de plus en plus souvent je rencontre des individus possédant les même valeurs, les mêmes idéaux que moi.
Les questions que je me pose seraient donc un peu philosophique, qu'est ce fait de nous des individus uniques sachant que des testes psychologiques, possédants plus ou moins de cohérences, arrivent à des résultats très proche de ma personnalité ?

Je parle surtout de ce test là théorisé par Karl Jung et repris par Myers Briggs: (http://www.16-types.fr/index.html) (il existe d'autres liens d'explications, en anglais surtout n’hésitez pas à faire des recherches complémentaires. )

Tu me sembles croire que ta personnalité définit une grande part de qui tu es, car tu en viens à te demander ce qui nous rend unique quand notre personnalité peut-être classifiée (ici en 16 types). Commence par remettre ça en question? La personnalité, c'est majeur? Si oui, à quel point?

Pour avoir découvert le MBTI il y a plusieurs plusieurs années et pour avoir jonglé avec, c'est un système qui échoue à son but, puisque pour classifier les gens correctement, il doit constamment augmenter en complexité. C'est Dédale à nouveau, sans aucun signe d'arrêt ; une solution technologique (augmentant en complexité) à un problème causé par une solution technologique à un problème causé par une solution technologique à [etc.]. Pourquoi est-ce que ça se produit? Fanatisme, désir de classifier tellement grand, pour simplifier le monde, comme ces gens qui s'immiscent entièrement dans l'univers des super-héros et qui vantent la complexité des trames et du monde en question, en préférant oublier qu'ils ont mis de côté de le monde réel et la seule véritable complexité qui peut potentiellement compter. Bref, le MBTI classe 5 de mes amis dans le même type (INTP). Chacun n'a rien à voir, mais rien à voir avec les autres. Je ne peux pas te dire ce qui nous rend unique, mais je peux te dire que la personnalité a pas un si grand rôle, pas dans l'optique utilisée par les tests de personnalité.

____________________________________________________________________

"Our deepest fear is not that we are inadequate. Our deepest fear is that we are powerful beyond measure. It is our Light, not our Darkness, that most frightens us. [...] And as we let our own light shine, we unconsciously give other people permission to do the same. As we are liberated from our own fear, our presence automatically liberates others."

Ender
Unchained

Messages : 890
Date d'inscription : 06/12/2011
Age : 23
Localisation : De retour d'Anteverse

Revenir en haut Aller en bas

Re: La psychologie, Test de personnalités, Connaissance de soi et continuité.

Message par Mayt le Dim 18 Oct 2015 - 21:07

Oh, être hypersensible ça reste toute la vie ? ^^

Les tests, profils, etc., tout ces trucs là ne relèvent pas à proprement parler de la psychologie. En fait, ça relève de la psychanalyse, originellement. La psychanalyse propose un modèle descriptif du comportement humain, et ainsi, des catégories, profils, etc., le tout sans aucun fondement, ou explication. On dit juste "J'ai observé que ça marche souvent comme ça, et dans les faits, ce modèle que j'ai développé de mon expérience donne de bons résultats quand je le compare à la réalité". En somme, un modèle psychanalytique repose sur le principe de l'analogie : ça montre quelqu'un chose qui (semble) fonctionner pareil, et ça dit "Par analogie entre mon modèle et la réalité, on peut affirmer que...". A ceci près que l'analogie compare généralement réalité et fonction/autre réalité, mais vous avez compris l'idée ^^

Du coup, les modèles de ce gens marchent souvent très bien à une échelle locale.
Un exemple (merci Ender) :

"La lumière, c'est comme les sphinx, on peut les voir".
Tant qu'on se penche de façon très locale sur le fait que l'objet étudié soit ou non visible, aucun soucis, cette analogie tient la route. Mais si on essaye une analyse plus profonde...
"Les sphinx ont des pattes". Bon, il s'avère que la lumière, non. Du coup, la lumière, c'est pas réellement comme les sphinx. Si on change de contexte, ça marche plus. Essayons autrement. Plutôt que le contexte, changeons l'approche. On ne voit pas la lumière comme on voit le sphinx, en fait on voit la lumière émise par le sphinx. Là encore, ça ne marche plus.

On démontre ici l'incapacité d'une analogie à résister à une analyse en profondeur ou à une approche différente que celle du contexte où elle est énoncée.

Il en va de même pour les profils psychanalytiques : ils sont une analogie descriptive entre la réalité cognitive d'un individu et les réponses d'un test. C'est donc un outil, bien souvent fonctionnel, mais qui n'a pas pour vocation d'être conforme à la réalité, d'être juste ou d'être scientifique. C'est juste ou outil facilitant une compréhension de surface d'un individu, comme l'analogie permet d'aider à comprendre un concept.

____________________________________________________________________

À l’amour, la gloire, l’argent, la loyauté, la justice, je préfère la vérité.
We make mistakes as we set rules.

Mayt
Arpenteur de la Voie

Masculin Messages : 1578
Date d'inscription : 18/09/2011
Age : 21
Localisation : Grenoble

http://mayt38.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La psychologie, Test de personnalités, Connaissance de soi et continuité.

Message par Sasori le Mer 21 Oct 2015 - 11:05

Le MBTI ^^ Serpio me l'a fait faire quand il est venu...
verdict, INTP... sauf qu'en fait non. Je pourrais être à peut prêt toutes les combinaisons. Tout dépends des personnages dominants du moment.
(Vous ne savez pas ce que sont mes jolis et gentils personnages ?
=> Description de ma façon d'être)



Alors comment j'arrive à dire que je suis INTP ? En y répondant de façon instinctive, en diminuant un maximum l'influence de mes personnages, mais je n'arrive pas à les réduire à 0. De ce fait, je peux me dire INTP, mais en fait pas vraiment...


J'ai passé de nombreux test d'orientation scolaire. A chaque fois j'ai eu des choses différentes (diamétralement différente), tout dépendait des personnages dominants à ce moment...


Ce que je trouve par contre très intéressant c'est ce que j'appelle le phénotype. Ce qu'on renvoie au monde, au différentes personnes. Parce qu'au final, cela vient de nous, c'est une part de nous même que nous contrôlons ou non, que nous voulons contrôler ou non.
Demander au gens comment ils nous voient. Voilà une pratique qui, je pense, permet à une personne d'apprendre qu'est-ce qu'elle reflète envers telle et telle personne.
Comprendre ses phénotypes, permet d'en apprendre également plus sur le génotype (notre intérieur), sur comment il marche, comment nous fonctionnons, et comment vivre avec.

Sasori
Joli Coeur

Messages : 454
Date d'inscription : 09/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La psychologie, Test de personnalités, Connaissance de soi et continuité.

Message par Sëlarund le Jeu 22 Oct 2015 - 1:04

Moui enfin connaître tes phénotypes ne va pas t'aider à une échelle personnelle à comprendre la norme de réaction dudit génotype. De plus je ne vois pas trop comment tu peux 'apprendre à vivre' avec ce dernier. C'est un vocabulaire très précis porté hors contexte, la.

Sëlarund
Arpenteur de la Voie

Féminin Messages : 733
Date d'inscription : 25/02/2010
Age : 22
Localisation : Loin

Revenir en haut Aller en bas

Re: La psychologie, Test de personnalités, Connaissance de soi et continuité.

Message par Shua le Jeu 22 Oct 2015 - 10:24

C'est compliqué de savoir qui on est... Ce que tu es aujourd'hui, d'accord, mais si demain tu changes radicalement de manière d'être, ça sera encore toi?
Si demain tu perds l'usage de tes jambes tu seras encore toi? Et si tu as Alzheimer ? Est-ce que tu es que ce que tu veux être ou bien dois tu apprendre à considérer des choses qui sont en toi malgré toi?
La question de l'acceptation joue un rôle assez conséquent dans l'identité de quelqu'un. Tu peux ignorer une partie de toi même parce que tu ne l'aimes pas. De la même manière, quand tu regardes un joli tableau, ça n'est pas dans son ensemble que tu le considères, (...)

Bon desolee je n arrive plus a ecrire avec ette tablette, en plus la couleur jaune se met par defaut et ca m enerve xD je ne vois pas ce que j ecris. J aimerais simplement rajouter cette citation de Kant qui éclaire mes propos :

“Nous ne connaissons a priori des choses que ce que nous y mettons”

jfinirai plus tard :D






Moi aussi je suis INTP. :D

Shua
Arpenteur de la Voie

Messages : 368
Date d'inscription : 12/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La psychologie, Test de personnalités, Connaissance de soi et continuité.

Message par Sasori le Jeu 22 Oct 2015 - 21:48

Selä a écrit:Moui enfin connaître tes phénotypes ne va pas t'aider à une échelle personnelle à comprendre la norme de réaction dudit génotype.

Pourquoi ?

Azuril a écrit:Ce qu'on renvoie au monde, au différentes personnes. Parce qu'au final, cela vient de nous, c'est une part de nous même que nous contrôlons ou non, que nous voulons contrôler ou non.

Ce que je renvoie au monde m'informe de comment marche mon intérieur, mon génotype.

Selä a écrit:De plus je ne vois pas trop comment tu peux 'apprendre à vivre' avec ce dernier.

J'apprends à vivre avec moi-même, à gérer les personnages dans ma tête. Hier encore je testais de leur laisser plus de place, plus de possibilité. Aujourd'hui, je dialoguais avec eux. J'apprend à vivre avec eux et eux me rendent meilleurs. J'acquiere des compétences que j'ai envie d'acquérir. De la confiance, du respect, du pardon. C'est comme cela que j'apprends à vivre avec ce dernier, avec mon génotype, avec ce que je suis à l'intérieur. Et mon extérieur, m'apprend ce que je dégage, parce que celui-ci est directement tiré de l'intérieur.


Selä a écrit:C'est un vocabulaire très précis porté hors contexte, la.

Pourquoi est-ce hors contexte ? J'emploie les expressions phénotype et génotype, non pas dans leur sens biologique du terme effectivement, mais plus dans leur sens philosophique du terme. Le sens primaire ne change pas beaucoup.

Sasori
Joli Coeur

Messages : 454
Date d'inscription : 09/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La psychologie, Test de personnalités, Connaissance de soi et continuité.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:14


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum