S'attacher pour être trahi ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

S'attacher pour être trahi ?

Message par Gwendalen le Lun 2 Nov 2015 - 12:36

Je me demandais , es-ce raisonnable de s'attacher aux gens alors qu'ils peuvent à tout moment nous abandonner , nous trahir ou mourir ?
Je me posais cette question suite à la trahison que j'ai subie récemment par un de mes *amis* , qui fait écho à de nombreuses autres .

Gwendalen
Arpenteur de la Voie

Féminin Messages : 184
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 19
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'attacher pour être trahi ?

Message par Ender le Lun 2 Nov 2015 - 14:28

Ta question semble sous-entendre que tu ne crois pas possible de s'attacher sans se mettre dans une telle "position de faiblesse". C'est vraiment le cas?

____________________________________________________________________

"Our deepest fear is not that we are inadequate. Our deepest fear is that we are powerful beyond measure. It is our Light, not our Darkness, that most frightens us. [...] And as we let our own light shine, we unconsciously give other people permission to do the same. As we are liberated from our own fear, our presence automatically liberates others."

Ender
Unchained

Messages : 891
Date d'inscription : 06/12/2011
Age : 23
Localisation : De retour d'Anteverse

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'attacher pour être trahi ?

Message par Gwendalen le Lun 2 Nov 2015 - 15:55

Je pense , justement je le demande .

Gwendalen
Arpenteur de la Voie

Féminin Messages : 184
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 19
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'attacher pour être trahi ?

Message par Izinkiel le Lun 2 Nov 2015 - 17:35

Qu'est ce qui fait que tu sois en position de faiblesse ?

Izinkiel
Arpenteur de la Voie

Messages : 207
Date d'inscription : 24/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'attacher pour être trahi ?

Message par Gwendalen le Lun 2 Nov 2015 - 18:12

Le fait que ça fait mal , si quelqu'un a qui tu t'attache te trahit .

Gwendalen
Arpenteur de la Voie

Féminin Messages : 184
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 19
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'attacher pour être trahi ?

Message par Serpio le Lun 2 Nov 2015 - 18:36

Souffrir c'est être faible?

Serpio
Serpent Sha Dho

Masculin Messages : 1213
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 20
Localisation : Un peu partout

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'attacher pour être trahi ?

Message par Gwendalen le Lun 2 Nov 2015 - 19:18

Non . Mais permettre a quelqu'un de nous faire du mal ?

Gwendalen
Arpenteur de la Voie

Féminin Messages : 184
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 19
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'attacher pour être trahi ?

Message par Meta- le Lun 2 Nov 2015 - 19:20

Et si jamais c'était le cas (attention, je ne dis pas cela) la faiblesse, n'est elle pas fondamentalement ce qu'on est?


Ne penses-tu pas que lorsque tu établis une relation avec une personne, aussi forte ou faible soit-elle, qu'il faille s'attendre à une coupure à un moment ou un autre?
Cette rupture, elle existera forcément, puisque nous sommes tous amenés à mourir. Cela est une première chose, et oui, une rupture fait mal.
D'autant plus lorsque cette rupture est causée volontairement par l'autre, et surtout lorsqu'elle vise une fin néfaste pour soi. Il s'agit en l’occurrence de la trahison.

Donc en définitive, dans quelque relation qu'il soit, il y aura forcément une rupture qui fera plus ou moins mal. Que tirer de ce constat?

Profiter au max je pense, de tous les moments que l'on a avec l'autre. Être conscient qu'il y a toujours une probabilité qu'il puisse nous abandonner; nous trahir aussi infime soit-elle.


Je pense que c'est une prise de conscience qui n'annulera en aucun cas la souffrance, mais l’adoucira peut-être, d'une certaine manière. On souffre parce que nous sommes des êtres vivants, sensibles, et oui, fragiles.

____________________________________________________________________

Meta a.k.a Nerwen


"- Éviter toutes pensées perverses
- Se forger dans la voie en pratiquant soi-même
- Embrasser tous les arts et non se borner à un seul
- Connaître la Voie de chaque métier, et non se borner à celui que l'on exerce soi-même
- Savoir distinguer les avantages et les inconvénients de chaque chose
- En toute choses, s'habituer au jugement intuitif
- Connaître d'instinct ce que l'on ne voit pas
- Prêter attention au moindre détail
- Ne rien faire d'inutile"

Miyamoto Musashi; les 9 principes.

Meta-
Sha d'ombre

Féminin Messages : 1304
Date d'inscription : 04/09/2010
Age : 20
Localisation : Là-bas

http://www.apaoc.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'attacher pour être trahi ?

Message par Rusyann le Lun 2 Nov 2015 - 19:23

Pourquoi vouloir s'attacher quand on peut simplement partager?

Rusyann
Renard Sha'Dho

Masculin Messages : 581
Date d'inscription : 01/07/2013
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'attacher pour être trahi ?

Message par Meta- le Lun 2 Nov 2015 - 19:27

Rusy, je ne vois pas l'intérêt de la question que tu as posée: il n'y a pas à vouloir ou ne pas vouloir l'attachement; il vient de lui même au fil du partage.
On peut partager et ne pas s'attacher, ou partager et s'attacher...

____________________________________________________________________

Meta a.k.a Nerwen


"- Éviter toutes pensées perverses
- Se forger dans la voie en pratiquant soi-même
- Embrasser tous les arts et non se borner à un seul
- Connaître la Voie de chaque métier, et non se borner à celui que l'on exerce soi-même
- Savoir distinguer les avantages et les inconvénients de chaque chose
- En toute choses, s'habituer au jugement intuitif
- Connaître d'instinct ce que l'on ne voit pas
- Prêter attention au moindre détail
- Ne rien faire d'inutile"

Miyamoto Musashi; les 9 principes.

Meta-
Sha d'ombre

Féminin Messages : 1304
Date d'inscription : 04/09/2010
Age : 20
Localisation : Là-bas

http://www.apaoc.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'attacher pour être trahi ?

Message par Ender le Lun 2 Nov 2015 - 19:46

Meta- a écrit:Donc en définitive, dans quelque relation qu'il soit, il y aura forcément une rupture qui fera plus ou moins mal. Que tirer de ce constat?
J'en ai tiré que t'as mal établi ton constat. Tu as prouvé qu'il y avait une fin, donc une rupture, mais pas que cette rupture serait nécessairement douloureuse, ou du moins douloureuse sur une durée et avec une intensité suffisantes pour que ce soit ressenti.

J'ai été largué le jour de mon anniversaire par une personne envers qui j'éprouvais une dépendance affective après qu'on m'ait laissé croire n'importe quoi, je suis tombé en psychose et j'ai mis presque un tiers d'année à simplement avoir accès à la réalité à nouveau. Dans tout ça je me suis jamais senti trahi. Ça aurait été facile, car c'est facile de faire reposer sur l'autre la source de notre douleur. Cette personne a fait des erreurs, et moi aussi, et au final ça a dégénéré pour moi. Point final, non?

____________________________________________________________________

"Our deepest fear is not that we are inadequate. Our deepest fear is that we are powerful beyond measure. It is our Light, not our Darkness, that most frightens us. [...] And as we let our own light shine, we unconsciously give other people permission to do the same. As we are liberated from our own fear, our presence automatically liberates others."

Ender
Unchained

Messages : 891
Date d'inscription : 06/12/2011
Age : 23
Localisation : De retour d'Anteverse

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'attacher pour être trahi ?

Message par Laélys le Lun 2 Nov 2015 - 23:19

Gwendalen, une question m'est venue en lisant les posts:

Considères-tu la compassion comme une faiblesse? Comme quelque chose à éviter? (de toi vers les autres ou des autres vers toi ^^)

L'idée associée ::
cum: avec; patio: souffrir
Selon moi c'est aussi une forme de relation, une porte

Laélys
Arpenteur de la Voie

Féminin Messages : 518
Date d'inscription : 10/02/2012
Localisation : En quête

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'attacher pour être trahi ?

Message par Sasori le Lun 2 Nov 2015 - 23:56

"Mais bien sûr que c'est responsable, on appelle cela vivre !!!" C'est ce que j'ai immédiatement répondu en lisant ta question.

EDIT: Hier soir ou ce matin très tôt ^^ Ender m'a fait remarquer que l'une de mes phrases pouvait être erronée. Effectivement, je partais du fait que toutes les relations rendaient, potentiellement et à différent niveau, triste. Sans émettre le fait que ça pouvait également déboucher sur rien, de la joie ou autre chose. Voilà, pour l'EDIT, je laisse le reste de mon poste inchangé, parce que je ne pense pas que ça puisse fondamentalement changer mon avis sur le sujet.
Merci Ender pour la remarque.


Mais on va passer par l'absurde. Partir du postulat, que ce n'est pas raisonnable. Que vas tu faire alors ? Rejeter le monde et ce qu'il peut t'apporter ? Refuser de connaître les gens, parce que lorsqu'on les connaît... on s'attache et lorsque l'on s'attache, on est triste quand ça se finit. 
Il y a généralement une notion de fin, cela peut-être un abandon, une trahison, un départ. Je n'ai pas envie de dire que toute chose a une fin, parce que l'on pourrait le contester et ici n'est pas le sujet de le démontrer ou non. Mais il y a généralement une notion de fin dans chaque relation.


Alors que vas-tu faire ? T'enfermer dans une tour d'ivoire et te protéger. Les années de ta vie passeront, les rides apparaîtront, et il restera ce vide que tu n'auras pas réussi à combler. Ce vide dévorant, omniprésent, celui des occasions manquées, celui d'une vie sans histoire, sans rien.

Au final, ce qui t'aurait fait du mal, ce qui peut-être, hypothétiquement, t'aurait fait du mal, t'en a effectivement fait, par cette absence de bonheur, tu as transformé la tristesse de ne plus être avec un être chère, en la tristesse de ne simplement plus t'accrocher, plus t’attacher, plus connaître. Est-ce que c'est toujours une vie ça ?




Il y a bien longtemps un fille m'a appris ce que ça faisait d'exister pour quelqu'un. Que malgré le fait que je ne veuille pas vivre pour moi, il y avait toujours la possibilité que je dévoue mon existence aux autres, parce que mon existence, même si elle ne m'importait pas vraiment, pouvait avoir un impact sur les personnes qui m'entouraient et bien au delà.
Récemment, une autre fille m'a montré à quel point cela faisait du bien de vivre pour soi. Que je pouvais vivre une vie totalement tourné vers autrui, que j'aurais pu dévouer ma vie à la science, à la chimie, à sauver le monde d'une menace qu'il attend toujours. Mais que je pouvais également la remplir avec un bonheur personnel, de l'amour, des rêves personnels. Qu'au final, si j'avais simplement continué cette existence, j'aurais vécu, là n'est pas le problème. Mais je me serais certainement réveillé un jour avec ce sentiment, triste et insondable d'être une coquille vide, de n'être pas arrivé là où je voulais aller.
J'ai appris ces derniers mois que la vie est faîtes d'opportunité. On les choisit et on peut avoir le meilleur, le plus beaux des plans, au final, on a des opportunités et on les saisis. On avance à l'aveugle, on tâtonne et quelque fois, souvent, on trouve le bonheur au coins de la rue, celui qui vous donne un large sourire, celui qui vous donne autant d'énergie que 100 cafés en intraveineuse, celui qui vous empêche de dormir et vous fait rêver même éveillé.


Je te raconte ça, parce que ce bonheur, il est risqué. En finance, je ne sais pas si tu n'as jamais placé de l'argent, mais généralement, plus un placement est risqué, plus il rapporte d'intérêt. Ici, ce n'est pas exactement la même chose, mais pour accéder à ce bonheur, je pense sincèrement qu'il va falloir que tu te lies à des gens. Que tu risques un peu de souffrir. Que tu apprennes à les connaître, à les aimer, à leur faire confiance, et alors, certes temporairement, tu connaîtras cette merveilleuse aventure qu'est la rencontre. Les choses ont une fin. On pleure, on se sent abandonner, triste, malade. Mais c'est ce qu'on appelle vivre. C'est sauter dans le vide, tout en espérant que quelqu'un nous rattrape, sans jamais savoir si ce sera le cas cette fois-ci.


Tu veux savoir si c'est raisonnable de s'attacher à quelqu'un, alors qu'on souffrira certainement de son départ ? Je pense que le plus irraisonnable serait de ne pas le faire. Parce que sinon, autant m'enfermer dans une grotte et me laisser mourir de faim. Dieu (ouep, j'ai Lincoln dans les oreilles, du coup... l'époque vous comprenez ^^)nous a créé en millions, en milliard, ce jeux serait tellement moins marrant si on ne s'attachait pas. C'est ce qui créé les problèmes, les malheurs, les tristesses, mais également les sourires, les fous-rire, la joie et le bonheur.

Sasori
Joli Coeur

Messages : 454
Date d'inscription : 09/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'attacher pour être trahi ?

Message par Itarillë le Mer 4 Nov 2015 - 11:46

Accepter de ne pas avoir le contrôle.
Donner de soi, pour un meilleur partage.
Savoir qu'on risque de tomber, savoir que tomber ça fait mal, savoir qu'on peut se relever.

T'es tombée, Akoitre, et tu tente de te relever.
Et t'es en face d'une pente que tu dois gravir, et t'as encore peur de tomber.

Faut que tu fasses un pas après l'autre. Prends ton temps. Mais penses à la vue que tu auras d'en haut.
Oui, y'a deux versants à une colline. Tu vas monter, et forcément, redescendre.


Se protéger, ne pas attendre trop d'autrui est également important.
Savoir d'abord compter sur soi, pour ne pas être dépendant des autres.

Retrouves toi, remodèles toi, remets-toi en marche. Et après, regarde où tu es, qui, et ce qui t'entoure.

Et poursuit ton chemin.

Itarillë
P'tite étincelle

Féminin Messages : 443
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Right after the sunset and straight on 'till morning

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'attacher pour être trahi ?

Message par Shinai M le Mer 4 Nov 2015 - 14:09

Je viens de tomber sur ça :)

" - Je ne peux pas m'attarder, lui annonça-t-il, mais avant de partir j'aimerais savoir si tu as trouvé la réponse à ta question. Celle qui te tracasse depuis notre rencontre avec les Raïs.
- Il y a deux réponses à cette question comme à toutes les questions, lui répondit-elle. Celle du savant et celle du poète. J'ai une idée pour celle du savant.
- Je t'écoute.
- On s'attache aux gens parce qu'on a peur d'être seul et cette peur est plus forte que la crainte de les perdre.
- Tu crois vraiment cela ?
- J ne sais pas. J'attends de découvrir la réponse du poète pour me faire une opinion. Elle est souvent difficile à trouver.
Sayanel acquiesça d'un hochement de tête.
- je peux te donner une indice, fit-il.
Il s'était exprimé d'une voix placide pourtant, lorsqu'il se pencha, l'attention d'Ellana était absolue.
Il prononça un mot.
Un seul.
-Marchombre."

Shinai M
Arpenteur de la Voie

Féminin Messages : 108
Date d'inscription : 14/04/2012
Localisation : lève les yeux, c'est quelque part par la ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'attacher pour être trahi ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:18


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum