Les bases du marchombre

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les bases du marchombre

Message par Voguerêve le Dim 26 Fév 2017 - 8:34

Mayt-> Crying or Very sad bouhouhou j'ai fait un sophisme sans m'en rendre compte, je suis une mauvaise personne.  Razz

J'avais dit ça sur le ton de la plaisanterie à Serpio mais en fait, marchombre c'est un diplome universitaire. Tu en bave pendant trois ans d'apprentissages, après une dernière épreuve tu reçois un diplome qui sera valide toute ta vie quoi que tu fasse, même si tu ne te ressers jamais des compétences acquises lors de ta formation. 

Qu'est-ce qui fait d'Ellana une Marchombre si ce n'est le sentiment de l'être ? Est-ce que si je décide que monter mes escaliers est une prouesse physique suffisante, je peux aussi prétendre être un Marchombre parce que je le sens comme ça ? (ce sont de vrai question)
avatar
Voguerêve
Maître Floc Floc

Masculin Messages : 154
Date d'inscription : 06/03/2013
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bases du marchombre

Message par Eragon le Mer 1 Mar 2017 - 14:52

Voguerêve a écrit:Qu'est-ce qui fait d'Ellana une Marchombre si ce n'est le sentiment de l'être ? Est-ce que si je décide que monter mes escaliers est une prouesse physique suffisante, je peux aussi prétendre être un Marchombre parce que je le sens comme ça ? (ce sont de vrai question)

Ce n'est pas le sentiment de l'être qui fait d'Ellana une marchombre, mais sa dynamique de vie. Il ne s'agit pas d'effectuer des prouesses physiques pour être marchombre, mais de s'installer dans une dynamique de dépassement de ses compétences - physiques incluses - afin de vivre pleinement.
avatar
Eragon
Arpenteur de la Voie

Masculin Messages : 671
Date d'inscription : 28/04/2012
Age : 19
Localisation : 13700 Marignane

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bases du marchombre

Message par sayto le Mer 1 Mar 2017 - 18:00

Mais le fait d'être en capacité de pouvoir effectuer des prouesses physiques ne serait donc pas une condition essentielle au fait de se déclarer marchombre? 
Je n'arrive pas à saisir si cette dimension physique est essentielle ou non pour la majorité des personnes sur le fo...
avatar
sayto
Arpenteur de la Voie

Masculin Messages : 277
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bases du marchombre

Message par Izinkiel le Mer 1 Mar 2017 - 18:29

Ce n'est pas tant la prouesse qui m'importe mais l'harmonie entre mon corps et mon esprit. La dimension physique est essentielle car indissociable du psychique/mental.
avatar
Izinkiel
Arpenteur de la Voie

Messages : 265
Date d'inscription : 24/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bases du marchombre

Message par Serpio le Mer 1 Mar 2017 - 19:01

ça n'a rien de propre spécifique au marchombre. 

Edwin était en harmonie corps et âme (je choisit lui sans raisons) mais il n'était en rien marchombre.

PS; puisque ce sujet a choisit de dévier, je dévie aussi.


Dernière édition par Serpio le Sam 4 Mar 2017 - 13:57, édité 1 fois

____________________________________________________________________

Je pense commencer à comprendre que j'ai eu tords
Tremblements dans l'espace
Si sombre sont ces brumes qui entourent le chemin de nos pensées.
danser de manière raisonnable avec les émotions ne t’empêche pas de danser!  
Nous ne sommes pas seul à voir qu'il n'existe pas de partie remise
Des vies qui se somment pour faire demain, motivées par des ratés dont on ne s'est jamais plaint
Tandis que moi perché du haut de mon regard
Au rythme du murmure des grand chênes
Où conscience et inconscient se mélangent en des silences indécis. 
avatar
Serpio
Serpent Sha Dho

Masculin Messages : 1662
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 21
Localisation : Je n'y suis déjà plus...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bases du marchombre

Message par sayto le Mer 1 Mar 2017 - 21:39

La dimension physique n'a rien de propre aux marchombres?
avatar
sayto
Arpenteur de la Voie

Masculin Messages : 277
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bases du marchombre

Message par Voguerêve le Ven 3 Mar 2017 - 9:18

Je vais (enfin) répondre à la question initiale de Serpio.

Le marchombre est un paradoxe, il cherche la liberté tout en sachant qu'elle n'existe pas dans l'absolue. Cette liberté est physique d'une part c'est pourquoi le marchombre s’entraîne, il veux bouger librement et pouvoir se défendre. Puis cette liberté est intellectuelle, il veux faire la différence entre une information vraie et une fausse il veux pouvoir développer ses idée et débattre. Pour assurer sa liberté le marchombre doit posséder une dernière capacité, peut-être la plus importante, il doit pouvoir se tromper, faire fausse route, s'en rendre compte et accepter de changer. Le marchombre c'est celui qui échouera, qui le sait, mais qui essayera quand même. Il ne pourra jamais bouger complètement librement, les limites de son corps et la pesanteur lui feront toujours retomber les pieds sur terre. Il ne serra jamais invincible. Il serra toujours soumis à des biais cognitif de par la structure même de son cerveau. Il continuera de croire des choses fausses. Il continuera de mal s'exprimer, d'utiliser de mauvais arguments, d'être convaincue par un mauvais discoure. Mais il ne cessera jamais d'essayer de se dépasser.

Les capacités physiques surnaturelle des marchombre, le choix dans le développement de leurs compétences, découlent de cette recherche de la liberté, ainsi que l'apparition des maître mots. Si les marchombre existaient dans notre monde il serai probablement également pirates informatiques de la même manière que ceux de Gwendalavir sont serruriers.

Mais avec cette définition j'ai l'impression de n'avoir décrit qu'un être humain finalement. tout le monde n'est-il pas comme ça ? est-ce que tout simplement ce potentiel réside en tous mais ne s'exprime par hasard que chez certains ? J'ai l'impression que tout le monde est marchombre, que tout le monde cherche à progresser, seulement certains s'y prennent mieux que d'autres.
avatar
Voguerêve
Maître Floc Floc

Masculin Messages : 154
Date d'inscription : 06/03/2013
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bases du marchombre

Message par Mayt le Sam 4 Mar 2017 - 13:12

Voilà ! Là on pose des vraies questions, c'est cool.

Voguerêve a écrit:Marchombre c'est un diplôme universitaire. Tu en baves pendant trois ans d'apprentissages, après une dernière épreuve tu reçois un diplôme qui sera valide toute ta vie quoi que tu fasses, même si tu ne te ressers jamais des compétences acquises lors de ta formation.

Je pense qu'on peut dire ça, oui. Et parmi les diplômes, c'est plus proche du doctorat que d'aucun autre : le doctorat fait de nous un docteur, quoi qu'on fasse après. C'est un titre, qu'on a acquis à vie. Pour devenir docteur, il faut écrire une thèse, mais c'est pas la thèse qui fait le docteur (une thèse, avec le temps, perd en pertinence à mesure que la science avance, etc.), c'est le fait d'avoir passé trois ans (coïncidence rigolote ^^) à l'écrire, et à développer un état d'esprit et tout un tas de compétences qui affectent durablement qui on est, ce qu'on est capable de faire, etc.

Le parallèle avec les capacités physiques est intéressant : ce n'est pas être fort qui fait le marchombre. Comme une thèse, la force physique n'est que le point culminant de la formation, la démonstration du "voilà ce que tu as été capable de construire !". La force n'est pas une fin, en tout cas pas dans ce sens là. Cet entraînement est plus une démonstration aussi philosophique que factuelle de ce qu'on est capable de faire. La morale des trois ans, pour moi, c'est pas "bravo, tu es fort et tu a compris la philosophie", c'est "bravo, tu sais créer de la force quand tu en as besoin, et tu sais réfléchir". Au même titre qu'un doctorat veut dire "bravo, tu sais écrire une thèse, tu sais faire de la recherche. La thèse/la force ne sont que des prétextes à développer une compétence de fond.

Voguerêve a écrit:Qu'est-ce qui fait d'Ellana une Marchombre si ce n'est le sentiment de l'être ? Est-ce que si je décide que monter mes escaliers est une prouesse physique suffisante, je peux aussi prétendre être un Marchombre parce que je le sens comme ça ? (ce sont de vraies questions).

Qu'est-ce qui fait qu'un docteur est docteur si ce n'est le sentiment de l'être ? Est-ce que je peux décider que donner mon avis dans un post facebook de trois lignes est un effort de recherche suffisant pour me prétendre chercheur par ce que je le sens comme ça ? (ça aussi, ce sont de vraies question.)

Je crois que le sujet de Serpio sur la légitimité peut nous éclairer là dessus  ;)

Voguerêve a écrit:Mais avec cette définition j'ai l'impression de n'avoir décrit qu'un être humain finalement. tout le monde n'est-il pas comme ça ? Est-ce que tout simplement ce potentiel réside en tous mais ne s'exprime par hasard que chez certains ? J'ai l'impression que tout le monde est marchombre, que tout le monde cherche à progresser, seulement certains s'y prennent mieux que d'autres.

Là encore, le parallèle avec la recherche est édifiant. Oui, tout le monde est curieux, tout le monde fait des essais/erreurs, tout le monde infère les règles du monde qui l'entoure, empiriquement. Est-ce que ça veut dire qu'en chacun dort un docteur ?
Je pense que non. Je pense que certains n'en ont pas envie, d'autres n'en sont pas capables, par malchance, par ce qu'ils n'ont pas le tempérament pour, par ce qu'ils n'ont pas les moyens objectifs d'y parvenir. Ce n'est pas un jugement de valeur, c'est simplement un constat factuel : tout le monde ne devient pas chercheur. Pourtant, comme on l'a montré, la définition du chercheur, de ce qui le fait vibrer, elle ne lui est pas spécifique. Tout le monde est curieux, à son échelle, mais il y a peu de chercheurs. Tout le monde aspire à la liberté et la progression, à son échelle, mais il y a peu de marchombres.

D'ailleurs à ce sujet, Serpio -> Que ça ne soit pas spécifique au marchombre, ce n'est pas pareil que dire que ça ne lui est pas propre. xD

____________________________________________________________________

À l’amour, la gloire, l’argent, la loyauté, la justice, je préfère la vérité.
We make mistakes as we set rules.
avatar
Mayt
Arpenteur de la Voie

Masculin Messages : 1657
Date d'inscription : 18/09/2011
Age : 21
Localisation : Grenoble

http://mayt38.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bases du marchombre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum