Légitimité?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Légitimité?

Message par Serpio le Mer 1 Mar 2017 - 19:10

Après ma petite "blague", on durant, je ne sais plus, on m'a demandé comment quelqu'un pouvait se considérer/se sentir/être légitime à enseigner. Ou plutôt (et surtout) à prendre un apprenti.


C'est une question assez intéressante dont la résolution suppose d'être capable de réfléchir en partant du principe que, par exemple, il existe des maîtres marhcombre, différent des autres marchombres, et qu'ils ont des choses à enseigner.

J'ai déjà mes idées, mais je pense qu'un pavé de plus n'apportera rien à ce forum. Si en revanche vous pouviez m'offrir vos point de vue, et en discuter un peu avec moi (ou entre vous, qui sait?) ce serait génial. ^^

Au plaisir de vous lire!
avatar
Serpio
Serpent Sha Dho

Masculin Messages : 1476
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 21
Localisation : Je n'y suis déjà plus...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Légitimité?

Message par Mayt le Sam 4 Mar 2017 - 12:46

De façon très factuelle, dans la VASTE majorité des communautés, cette légitimité provient d'une reconnaissance par les pairs, ou au minimum d'une différentiation par rapport aux pairs.

____________________________________________________________________

À l’amour, la gloire, l’argent, la loyauté, la justice, je préfère la vérité.
We make mistakes as we set rules.
avatar
Mayt
Arpenteur de la Voie

Masculin Messages : 1645
Date d'inscription : 18/09/2011
Age : 21
Localisation : Grenoble

http://mayt38.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Légitimité?

Message par Voguerêve le Sam 4 Mar 2017 - 21:53

Je suis d'accord avec Mayt, la légitimité d'enseigner viens bien souvent de la reconnaissance des compétences de l'enseignant par ses paires. Par exemple pour être prof de cirque il faut passer un brevet qui s'appel le BIAC durant lequel des profs de cirques confirmé vérifie ton aptitude à enseigner le cirque selon des critère préétablie, sécurité, méthode pédagogique etc... D'autre part la légitimité peut venir de la tradition. Par exemple le taï shi est enseigné par des grande familles (comme la famille Tung) qui tiennent leur légitimité de l'héritage. Il y a aussi ceux qui basent leurs légitimité  sur l'efficacité de ce qu'ils enseignent, c'est un peu pervers parce qu'il faut que ce qu'ils enseignent ai une véritable efficacité. Par exemple les médecine alternative se réclame souvent légitimes parce qu'elles marchent, que les gens qui la pratiquent se sentent mieux etc... Même en l'absence de preuves objectives de leur efficacité.

Dans la question de la légitimité il y a aussi une question de responsabilité me semble-t-il. Dans les associations on demande presque toujours au professeurs (quelque soit le domaine, yoga, danse, gymnastique, taï shi...) d'avoir un brevet ou un diplôme, une quelconque reconnaissance officielle de sa compétence. Je pense que c'est pour des questions d'assurances et de savoir qui blâmer en cas d'accident.

J'avais l'impression que la légitimité d'enseigner ne s'arrêtait pas à ça. Par exemple j'avais l'impression d'être légitime si j'essaie d'enseigner le jonglage, bien que n'ayant  pas de brevet ni de reconnaissance par mes paire. Tout ce que j'ai, c'est l'impression d'avoir un niveau suffisant, mais pour juger mon niveau, je ne possède que mon niveau et en y repensant ça ne semble pas très cohérent. Peut-être que je ne suis pas légitime pour enseigner le jonglage en fin de compte ?
avatar
Voguerêve
Arpenteur de la Voie

Masculin Messages : 126
Date d'inscription : 06/03/2013
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Légitimité?

Message par Serpio le Sam 4 Mar 2017 - 21:59

Je pense qu'il faut faire une différence entre la démarche d'enseigner et et celle de partager un savoir. Si tu te sentais légitime d'expliquer quelques trucs à un autre, c'est pas vraiment de l'enseignement, juste du partage. ^^


Dernière édition par Serpio le Dim 5 Mar 2017 - 12:11, édité 1 fois
avatar
Serpio
Serpent Sha Dho

Masculin Messages : 1476
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 21
Localisation : Je n'y suis déjà plus...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Légitimité?

Message par Obéron le Sam 4 Mar 2017 - 23:17

1) Légitimité par le statut
Une personne morale ou physique donne un statut qui offre une certaine légitimité à la personne morale ou physique. Entre autre via des bouts de papier nommés diplômes, contrat, conventions...
 
Exemple : Un groupe ou il y a un.e chef.fe (parfois de façon formelle, parfois non) qui offre un statut à un.e autre personne de ce groupe (genre trésorier ou gardien du phare).
 
 
2) Légitimité par les pairs
Les pairs dudit groupe (de pratiquant.e.s dans un domaine ou d'un groupe formé (habitant.e.s d'un village) reconnaissent la valeur et les compétences de la personne et lui offrent une légitimité.
 
Exemple : Ilelle sait gérer son argent, ilelle pourra le faire pour le groupe. Nous faisons confiance à ellui pour le gardiennage du phare.
 
 
3) Légitimité ressentie par la personne
La personne légitimée devra avoir confiance en elle (et en ses capacités correspondant à sa position) et penser être légitime pour l'être vraiment.
 
Exemple : Je sais gérer un compte en banque et il me semble que les autres ont confiance en moi. Je suis donc légitime sur ce poste de trésorier
 
Contre exemple : j'ai envie de gérer le phare, les autres m'en croient capables mais je vais faire échouer tous les bateaux du pays. Je ne suis pas légitime sur ce poste. Camille aurait été bien meilleur.e.
 
 
4) Légitimité de l'expérience
Cette légitimité me semble être celle qui est la plus horizontale et liée aux autres. Elle aide à justifier les autres. Les autres légitimités se donneront plus facilement à une personne ayant une expérience dans le domaine concerné. C'est ce qui justifie en partie le fait qu'il est assez difficile, actuellement, de trouver un premier travail selon moi.
 
Exemple : Dominique a été favorisé.e par rapport à Camille parce que cela fait 10 ans qu'ilelle gère des phares/des comptes en banque alors que l'autre ne fait que commencer.
 
Elle est aussi liée au statut et à la reconnaissance par les pairs car ils acceptent que vous avez donné 3 ans (non ce n'est pas du hasard ici) de votre vie à vous entraîner dans le but d'atteindre un certain nombre de compétences correspondant à quelque chose. Et paf ça vous fait un bout de papier offert par une institution ou une hiérarchie quelconque (institution/hiérarchie qui a reçu une légitimité dans le droit de donner de la légitimité etc...).
C'est aussi pour cela que les VAE (validation d'acquis par expérience ou un truc du genre) existent : pour mettre sur bouts de papier l'expérience (et les compétences acquises au cours de cette dernière) au bout d'un certain temps.


Dernière édition par Obéron le Sam 4 Mar 2017 - 23:33, édité 2 fois
avatar
Obéron
Moine Sha'Dho

Messages : 282
Date d'inscription : 10/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Légitimité?

Message par Serpio le Sam 4 Mar 2017 - 23:23

Bon, petit rappel: 
-Il semble que toute personne au bout de trois ans d'enseignement soit marchombre dans le bouquin.


-Il semble que l’épreuve pour déterminer si l'élève pourra un jour enseigner se fait bien avant la fin de sa formation.


-Il n'a pas été déterminé si un marchombre non reconnu par ses pairs peut tout de même enseigner.

(C'est des pistes de réflexion pour étayer les propos déjà très intéressant qui ont été avancé)
avatar
Serpio
Serpent Sha Dho

Masculin Messages : 1476
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 21
Localisation : Je n'y suis déjà plus...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Légitimité?

Message par Meta- le Sam 4 Mar 2017 - 23:48

Obéron a fait, je pense, un bon récap' sur les points clé. Pas grand chose à rajouter de plus là dessus.

C'est une fiction. P.Bottero s'est imaginé puis a romancé son idéal d'enseignement (Page 19).

Il faut déjà savoir dans quel "univers" on se situe. L'enseignement dans le bouquin? Ou l'enseignement réel, dans notre monde? Parce que dans le livre, il est irréel et utopique... C'est loin d'être la même chose si on change le contexte.

____________________________________________________________________

Meta a.k.a Nerwen


"- Éviter toutes pensées perverses
- Se forger dans la voie en pratiquant soi-même
- Embrasser tous les arts et non se borner à un seul
- Connaître la Voie de chaque métier, et non se borner à celui que l'on exerce soi-même
- Savoir distinguer les avantages et les inconvénients de chaque chose
- En toute choses, s'habituer au jugement intuitif
- Connaître d'instinct ce que l'on ne voit pas
- Prêter attention au moindre détail
- Ne rien faire d'inutile"

Miyamoto Musashi; les 9 principes.
avatar
Meta-
Chat d'eau

Féminin Messages : 1454
Date d'inscription : 04/09/2010
Age : 21
Localisation : Là-bas

http://www.apaoc.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Légitimité?

Message par Serpio le Mer 8 Mar 2017 - 23:18

L'enseignement dans le bouquin est clairement romancé et un peu... réduit dans le sens ou il ne prend que des cas assez précis. Tout est dans la discipline (ou presque), la confiance, le maître et l'élève doivent être capable de s'adapter et d'être responsable et un minimum autonome. 

Cependant il peut tout de même permettre de tirer quelques points intéressant sans être directement relégué au rang "d'utopie". ^^
Il peut aussi servir de contre exemple sur certains arguments voir même porter plus en profondeur le debat.

Par exemple, si tout les marchombres sont marchombres, et que certains ont la permission de prendre des apprentis, pourquoi ils ne semble être considéré comme maître que quand ils en prennent un? Est ce que les 4 légitimité donné par obéron sont les seule?
avatar
Serpio
Serpent Sha Dho

Masculin Messages : 1476
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 21
Localisation : Je n'y suis déjà plus...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Légitimité?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum