De l'envie d'exister aux yeux des autres...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De l'envie d'exister aux yeux des autres...

Message par Meta- le Mer 8 Mar 2017 - 19:47

Le statut quo est un état qui résulte de différents facteurs.
Parmi eux, le désir d'exister aux yeux des autres, qui est aussi un vecteur conduisant à la conformité. Deux notions qui me semblent naturelles pour le marchombre de briser, dans sa quête de changement et de liberté.

J'ai récemment pris conscience de cette envie qui semble être inscrite en chaque humain, et il me semblait important d'y réfléchir pour la comprendre et chercher à la dépasser.


Je n'aime pas commencer les phrases par des citations, donc la voici "l'homme est un animal social" (dixit Aristote). Donc il a besoin (et je dirais presque de manière vitale) d'être avec des pairs, et pour cela que son existence soit reconnue par ces derniers. Pour se faire écouter, apprécier, comprendre, respecter et j'en passe. Mais pour que cette envie soit comblée, un retour positif de *l'autre* est attendu.


Le risque de conformité réside dans le fait d'attendre un jugement positif de la part des autres. L'inconformité mène à l'exclusion, donc ça ne Marche pas, autant être conforme et faire ce que les autres attendent.

Concernant le statut quo, c'est un peu la même chose. En changeant notre manière d'être, de vivre, de réagir etc. on les dérange dans leurs habitudes et Il y a un rejet de leur part.


Du coup, je vous propose de réfléchir là dessus: Comment peut-on cesser de vouloir exister aux yeux des autres pour se mettre à exister tout court?


Dernière édition par Meta- le Mer 8 Mar 2017 - 21:33, édité 2 fois

____________________________________________________________________

Meta a.k.a Nerwen


"- Éviter toutes pensées perverses
- Se forger dans la voie en pratiquant soi-même
- Embrasser tous les arts et non se borner à un seul
- Connaître la Voie de chaque métier, et non se borner à celui que l'on exerce soi-même
- Savoir distinguer les avantages et les inconvénients de chaque chose
- En toute choses, s'habituer au jugement intuitif
- Connaître d'instinct ce que l'on ne voit pas
- Prêter attention au moindre détail
- Ne rien faire d'inutile"

Miyamoto Musashi; les 9 principes.
avatar
Meta-
The Juge

Féminin Messages : 1480
Date d'inscription : 04/09/2010
Age : 21
Localisation : Là-bas

http://www.apaoc.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'envie d'exister aux yeux des autres...

Message par Obéron le Mer 8 Mar 2017 - 20:40

avatar
Obéron
Moine Sha'Dho

Messages : 296
Date d'inscription : 10/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'envie d'exister aux yeux des autres...

Message par Meta- le Mer 8 Mar 2017 - 21:38

C'est intéressant comme complément de réflexion, mais peut-être que ça t'as inspiré toi en particulier pour ce sujet? :)

____________________________________________________________________

Meta a.k.a Nerwen


"- Éviter toutes pensées perverses
- Se forger dans la voie en pratiquant soi-même
- Embrasser tous les arts et non se borner à un seul
- Connaître la Voie de chaque métier, et non se borner à celui que l'on exerce soi-même
- Savoir distinguer les avantages et les inconvénients de chaque chose
- En toute choses, s'habituer au jugement intuitif
- Connaître d'instinct ce que l'on ne voit pas
- Prêter attention au moindre détail
- Ne rien faire d'inutile"

Miyamoto Musashi; les 9 principes.
avatar
Meta-
The Juge

Féminin Messages : 1480
Date d'inscription : 04/09/2010
Age : 21
Localisation : Là-bas

http://www.apaoc.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'envie d'exister aux yeux des autres...

Message par Eragon le Mer 8 Mar 2017 - 22:21

Voici une réponse non détaillée, résultat de mon envie de compréhension intuitive, ce qui me paraît véritablement le plus juste et précis. Un peu comme ce que j'ai l'habitude de faire.



Pourquoi déranger les statu quo, malgré le risque de se voir exclu ? Ça peut être parce que l'exclusion totale et définitive n'a pas de grandes chances d'arriver et qu'on pourrait faire avec. Parce que ce qui nous attend si nous agissons ainsi est une immense fierté, qu'il ne s'agit pas que de nous, mais de participer à l'ouverture sur un monde plus satisfaisant. Bousculer les statu quo, c'est vivre intensément, créer au lieu de subir.
avatar
Eragon
Arpenteur de la Voie

Masculin Messages : 667
Date d'inscription : 28/04/2012
Age : 19
Localisation : 13700 Marignane

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'envie d'exister aux yeux des autres...

Message par Serpio le Mer 8 Mar 2017 - 23:09

Une fois j'en suis venu à me dire, dans la continuité de ta réflexion, qu'il ne fallait pas s'attacher à certaines personnes en particulier. Ainsi on peut combler les besoin sociaux sans avoir d'attentes vis à vis de quelqu'un.

Je m'explique, si tu attends d'un inconnu qu'il te fasse des retours positif sur toi tu serras pas ou peut déçut s'il ne le fait pas et tu serras plus surpris et plus content s'il le fait. Alors que, par habitude, si tu t'attends à ce qu'une personne de ton entourage remarque tel changement dans ta vie, soit heureux avec toi, te félicite pour tel ou tel truc, et qu'au final il ne le fait pas tu en serras plus blessé. Inversement, s'il le fait, tu finit par ne plus être vraiment comblé par ses remarques positive, parce que tu as l'habitude.

Bien sûr tout ça n'est que dans le cas où tu réfléchit en terme de reconnaissance sociale positive.

L'idée est donc de se détacher des aprioris des statuts sociaux afin de rendre aux choses leurs saveurs propres. A force de "travail" on finit par ne plus avoir d'exigences, ne plus avoir de déceptions, etc...

Bémol :
Sauf que par expérience la reconnaissance par les pairs n'est pas la seule fonction sociale influencé par les statuts sociaux. Et se détacher (ou trop se détacher) a des conséquences parfois pire, telle qu'une recherche constante de  nouvelle personne à rencontrer afin de combler le besoin de stimulation qui se crée, un détachement émotionnel et un manque d'investissement qui perturbe les échanges à long termes, et j'en passe.

Donc pire; que peut on dire de changer ce qu'on est pour correspondre à des attentes que l'on suppose que les autres ont à notre égard?!


Je pense que le rejet dont tu parles Meta doit rester une conséquence de nos décisions et de ce que l'on travaille à devenir et que les conséquences doivent être assumé. Si on te rejette, tant pis pour eux. Tu attirera probablement d'autres gens plus intéressant pour toi en étant qui tu veux être.

Donc pour moi, le facteur "correspondre aux attentes des autres" d'un statut quo n'a pas besoin de plus de réponse que "soit toi même et assume en intelligemment les conséquences".
Et pour le facteur "Je veux vivre socialement à travers les autres" d'un statut quo (je fais la distinction entre les deux points qui sont pour moi... différent. ^^) la réponse est globalement que pour combler ce besoin il y a de nombreuses voie et que la plus rependu (créer un entourage fixe avec des apports fixe) n'est pas forcement le plus adapté. il faut en chercher d'autres en accords avec qui on est.
avatar
Serpio
Serpent Sha Dho

Masculin Messages : 1514
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 21
Localisation : Je n'y suis déjà plus...

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'envie d'exister aux yeux des autres...

Message par Obéron le Jeu 9 Mar 2017 - 8:02

Meta, disons que j'ai vu cette vidéo "par hasard" à peu près en même temps que tu postais ta question et que je trouvais le contenu de la vidéo intéressant (sachant qu'il existe une version où il ne touche PAS la banane) par rapport à ce que tu demandais.


L'être humain est un animal social. Je vous laisserais le loisir de vous amuser avec le terme animal. Personnellement, c'est le côté social que je vais développer ici (quoique pas uniquement...). En effet, l'homme a, le plus souvent, besoin de se sociabiliser et donc de vivre de façon grégaire. Il a ainsi besoin de savoir dans quel groupe il sera au mieux : celui où les cerveaux sans muscles sont tolérés, celui où les muscles sans cerveaux sont tolérés, celui où les cerveaux avec muscles sont rejetés. Pour cela, et aussi pour des raison de survie animale, il va créer des "étiquettes" et des jugements de valeur pour faire partie d'un groupe. Dans mon exemple : ceux qui aiment la musique de Jul et ceux qui n'aime pas la musique de Jul (on peut aussi rajouter ceux qui s'en fiche fortement mais restons dans un monde binaire Wink ).

Pour moi, "cesser de vouloir exister aux yeux des autres pour se mettre à exister tout court?"


Correspondrait donc à la volonté d'être inclassable dans les cases proposées par les autres et soi-même. En étant soit de façon aléatoire et mathématique dans une des deux cases (jouer à pile ou face à chaque fois qu'on (les autres et toi-même ?) te pose une question qui pourrait te mettre dans une case, soit en se mentant en disant que nous ne fonctionnons pas comme ça et, enfin, soit en connaissant ce fonctionnement de l'être humain et en le questionnant continuellement par rapport à nos pensées et nos actions.


Après, la question de l'existence et de l'essence se posent et là, des gens très bien ont déjà donné leurs avis sur la question (et je n'ai pas trop d'avis propre réellement réfléchi...).


Peut-on réellement "exister tout court" ?
N'existe t'on pas "tout court" dès que l'on naît ?
"Vouloir cesser d'exister aux yeux des autres", n'est-ce pas vouloir ne plus exister soi ?
Et caetera, et caetera...
avatar
Obéron
Moine Sha'Dho

Messages : 296
Date d'inscription : 10/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'envie d'exister aux yeux des autres...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum