Le rapport au travail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le rapport au travail

Message par WorldWalker le Dim 19 Mar 2017 - 1:21

Quel est votre rapport au travail ? Quel peut être le rapport du marchombre au travail ?
Vous faites des études, vous bossez (sans être indiscret :P) ? 
Pensez-vous que le travail puisse être une valeur ou quelque chose d'important ?

Vaste sujet s'il en est, partez dans les directions que vous voulez, on verra bien ce qu'on en tire à la fin.
J'entends ici travail au sens d'emploi et non d'effort puisque c'est un sujet différent qu'on a déjà pas mal élaboré avec l'entrainement, la définition du marchombre etc.
avatar
WorldWalker
Arpenteur de la Voie

Masculin Messages : 173
Date d'inscription : 11/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rapport au travail

Message par Maïata le Dim 19 Mar 2017 - 18:22

Je travaille depuis 1 an et demi en tant qu'orthophoniste.
Au moment de finir mes études, je me suis dit que je travaillais un an pour me faire une expérience professionnelle, découvrir un peu mieux le métier d'orthophoniste avant de partir pour un an de voyage.
Et au final je suis toujours là et je ne pense pas partir tout de suite pour un voyage longue durée.

C'est un gros dilemme pour moi: rester dans ce boulot dont je ne peux rêver mieux ou le quitter pour voyager et découvrir d'autres facettes du métier en cherchant d'autres postes. Mon travail me permet de faire plein de choses à côté (je finis la journée à 16h15 la tête libre de tout tracas, je peux encre aller grimper, faire de l'aïkido, lire, aller dormir en montagne...) je pense donc rester là encore quelques temps. On ne peut pas dire que je sois inactive, alors je ne perds pas mon temps et j'avance dans d'autres domaines qui m'intéressent.

Devenir orthophoniste m'a permis un véritable gain de confiance en moi, cela a répondu à pas mal de mes questions: j'ai désormais de l'argent :P je peux donc en faire ce qui me semble bien, j'ai une place dans ce monde, un rôle qui me convient (écouter - aider les gens), ce rôle me force à être sociable, cela empêche un déséquilibre dans ma vie (sinon je pense que je passerai mes journées seules ou presque dans les montagnes). J'ai ma maisonnette, dans un endroit que je choisis.

L'avantage en tant qu'orthophoniste et qu'il y a beaucoup de boulot: j'ai donc la chance d'avoir un boulot pas trop mal payé, avec de supers collègues, où je fais beaucoup de projets à la limite de l'orthophonie... 
Et finalement, mon travail se résume à: être avec une personne pendant près de 45 minutes, entièrement disponible pour travailler avec elle, me concentrant sur une tâche: comprendre si je peux mieux l'aider en l'observant. Etre ici et maintenant, ancrée dans le présent.

Donc je pense que le mot orthophoniste fait partie de moi, me définit: tout comme le sport, la montagne, l'esprit marchombre..
Je ne suis pas d'accord avec ce que l'on dit généralement: pour moi, les plus belles années ne sont pas les études mais les premières années de travail. Pour ceux qui ont un métier qui leur correspond.
avatar
Maïata
Arpenteur de la Vie

Féminin Messages : 578
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 24

http://tempo.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum