La place de l'amour dans une vie, marchant entre ombres?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La place de l'amour dans une vie, marchant entre ombres?

Message par Souffle le Ven 15 Sep 2017 - 11:55



Depuis un petit bout de temps, je me poses la question suivante: " Quel place peut-on accorder à l'amour dans la philosophie marchombre".

(A l'époque ce n'était encore qu'une affirmation non travailler dans ma caboche de dyspraxique dysgraphique ayant trop honte de se montrer dans son insécurité.)

Ayant découvert la vidéo suivante dans une passe qui n'était pas des plus agréable de ma vie, je me suis demandé à moi-même: Quel genre de place peut laisser un Marchombre/Shadho à "l'amour" dans sa vie?

Je me suis fais mon propre avis et je me suis rendu compte ces temps-ci que confronter mon avis à celui d'autres autres peut être bien intéressant- d'où l'idée de ce débat je penses :3.

Mais avant que vous ne répondiez, je vous propose de finir d'écouter cette musique plus haut pour écouter celle plus bas qui m'a apporté un semblant de réponse: que je présenterais en bas sous spoiler.

Ma réponse à ceux qui auront eu l'envie de la chercher:
Alors, déjà je présentes mes excuses à ceux que j'ai fais tourner un peu en bourrique ou se sont donner la peine de me comprendre.

Pour
moi, la meilleur des réponses restera donc la mienne, celle à mes jours perdu que je cherches à gagner:

"L'amour ne s'échange pas,
il se donne
Mais c'est à partir du moment où il se donne qu'il s'échange...

Toujours dans la libre conscience et la confiance."


avatar
Souffle

Messages : 27
Date d'inscription : 17/06/2017
Age : 19
Localisation : Un peu partout

Revenir en haut Aller en bas

Re: La place de l'amour dans une vie, marchant entre ombres?

Message par Meta- le Mar 19 Sep 2017 - 22:47

«  L’Amour permet d’ouvrir des portes et des fenêtres, pas de bâtir des prisons »

Je dirais que c’est une question d’écoute et d’ouverture. A soi, à l’autre.
Écoute de l’autre dans ce qu’il est, dans l’instant. On l’enferme si facilement dans nos propres projections, nos propres désirs, notre propre ego, le mêlant improprement à des conflits internes. Les prisons sont faciles à construire et difficilement destructibles.
S’ouvrir à l’autre, c’est déjà s’ouvrir à soi : accepter de changer, d’évoluer. D’être au-delà de toute projection fausse et futile. Pour enfin, l’accepter dans son altérité, sa différence.
L’Autre n’est pas moi, ni ce que je veux qu’il soit.
L’enfermer en soi, c’est ne pas accepter qu’il puisse changer et évoluer, qu’il soit autre.
Le laisser libre, s’ouvrir à lui, c’est lui permettre de se transformer et de nous transformer. De savoir se laisser étonner par lui, justement, parce qu’il est fondamentalement différent et donc, laisser la possibilité à la relation de s'enrichir perpétuellement.
On ne finit jamais de rencontrer l'Autre.
avatar
Meta-
The Juge

Féminin Messages : 1588
Date d'inscription : 04/09/2010
Localisation : Ici

http://www.apaoc.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La place de l'amour dans une vie, marchant entre ombres?

Message par Souffle le Mer 20 Sep 2017 - 15:06

Suite à la lecture de cette réponse, je suis admiratif.
Content de moi-même,
mais ma caboche sans aucun doute remplies, ( ou du moins le seul me poussant vers l'avant.)


J'imagine donc, que l'amour sur la voie du marchombre, penchant curieux et poètique,

réside dans l'instant présent~


Dernière édition par Souffle le Mer 20 Sep 2017 - 15:14, édité 1 fois (Raison : Jouer avec les couleur)
avatar
Souffle

Messages : 27
Date d'inscription : 17/06/2017
Age : 19
Localisation : Un peu partout

Revenir en haut Aller en bas

Re: La place de l'amour dans une vie, marchant entre ombres?

Message par Sasori le Mer 20 Sep 2017 - 20:59

L'amour et la Voie du Marchombre.


Sur beaucoup de point ces deux Voies semblent diverger sur certaines choses. Puis en regardant plus précisément ces points, je me suis rendu compte que c'était comme pour toute chose. Elles peuvent être en contradiction avec l'idée que l'on se fait de la Voie du Marchombre ou alors pas du tout. Tout dépend de comment les vivre. Tout est une question d'équilibre et d'harmonie.


Je pense que l'amour est aussi une façon de se découvrir soit même autant que de découvrir les autres. L'amour apparaît sous pleins de forme et nous procure des sensations qui nous poussent dans certaines directions. C'est toujours à nous de savoir si on accepte ces directions, si on a envie de s'y enfoncer ou non. 


Comme toute chose, c'est un choix. Comment marier la Voie de l'amour et la Voie du Marchombre ? Est-ce possible ? C'est un choix selon moi, donc oui c'est possible. 
L'amour m'a permis de m'ouvrir aux autres. De découvrir beaucoup de chose, sur moi et sur les personnes qui m'entourent ou m'ont entourée. J'ai pu découvrir de belles choses sur moi, des démons, des parts d'ombre et j'en ai encore beaucoup à découvrir. Il est trop bête de tourner le dos à toutes ces émotions et ces découvertes pour la liberté absolue, alors qu'une part de liberté se trouve dans la connaissance de soit même.
avatar
Sasori
Joli Coeur

Masculin Messages : 511
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: La place de l'amour dans une vie, marchant entre ombres?

Message par Souffle le Jeu 21 Sep 2017 - 10:47

Merci à toi Sasori.


J'ai fais le choix d'arpenter la voie du Shadho ou du moins du marchombre amoureux en liant ses trois mots: "Liberté, Confiance, Amour."




Et je ne peux que te remercier en inscrivant mon évolution par rapport à ton poste:


"Merci infinie de tes connaissances,
partager et reçu,
amitié trouvée."
avatar
Souffle

Messages : 27
Date d'inscription : 17/06/2017
Age : 19
Localisation : Un peu partout

Revenir en haut Aller en bas

Re: La place de l'amour dans une vie, marchant entre ombres?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum