Mercure

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mercure

Message par Mercure le Mar 17 Oct 2017 - 20:40

Je me suis inscrit ici en quête de renouveau,mais également pour me relier avec mes racines profondes. En quête de mon être véritable,d'un centre profond,je me suis retrouvé face à des réactualisations de mon passé qui indéniablement,ont forgé celui que je suis aujourd'hui.
La pensée marchombre a été par le passé une source d'inspiration et d'influence majeure pour moi. Je parle au passé,car la vie étant ce quelle est dans notre société en perte de symboles,j'ai mis durant un certain temps mes idéaux de coté,au profit de mon insertion sociale...
Ici vous pourrez m'appeler Mercure. En alchimie,le Mercure est double,à la fois Lune et Soleil. Il symbolise pour moi l'équilibre des opposés.
Je suis un étudiant en psychologie de 23 ans et je vis à Toulouse. J'ai longuement hésité avant de m'inscrire sur un tel forum,car je ne suis pas très actif sur les plateformes sociales numériques... Finalement,je pense ne rien avoir à perdre en m'inscrivant ici. J'espère néanmoins pouvoir dépasser le support numérique et pouvoir rencontrer d'autres passionnés sur Toulouse (il y en a-t-il ici ?).
Pour moi,le marchombre de notre monde est avant tout un état d'esprit,une philosophie. Avant,je pensais pouvoir atteindre l'idéal du marchombre en passant par la formation de mes capacités physiques et c'est notamment pour ça que j'ai pu pratiquer l'escalade,le tir à l'arc,l'aikido et le parkour.

Dans ma vie,je m'intéresse à beaucoup trop de choses...je n'ai d'ailleurs pas assez de temps pour tout faire. Je fais des études en psychologie,je pratique la méditation et l'hypnose,je m'intéresse grandement à la psychologie Jungienne (pour les connaisseur du MBTI,car je sais qu'il y en a ici,INTP vous donnera un aperçu de moi même...)
Je m'intéresse aussi à l'anatomie humaine (notamment cérébrale),à l'astronomie,à la botanique (je cultive plusieurs espèces d'orchidées),à l'alchimie,à la théologie,à la pratique de la musique...et beaucoup d'autres...

Habituellement,je ne suis pas très bavard,et il se peut que je reste ici dans le silence.


Les opposés en fusion
Rétablissent au centre
L'Equilibre
avatar
Mercure

Masculin Messages : 14
Date d'inscription : 17/10/2017
Age : 23
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercure

Message par WingSun le Mar 17 Oct 2017 - 20:59

Bonjour à toi @Mercure !
"je me suis retrouvé face à des réactualisations de mon passé qui indéniablement,ont forgé celui que je suis aujourd'hui."


Je suis heureux que tu renoue avec  la vraie personne que tu es. Je suppose que tu connais l'analyse, d'ailleurs intéréssante, de notre amis @Serpio (http://www.marcombres-shadho.com/t2942-ma-vision-objective-du-marchombre) 


"Avant,je pensais pouvoir atteindre l'idéal du marchombre en passant par la formation de mes capacités physiques et c'est notamment pour ça que j'ai pu pratiquer l'escalade,le tir à l'arc,l'aikido et le parkour."

Tu utilise ici le passé. Evidemment, comme tu le dis ensuite, tu es.. "débordé". J'aimerais aussi m'initier au parkour. Ta pratique t'as-elle aidée à progresser sur la voie, par la gestuelle marchombre, qui reste encore floue ?
Tes centre d'interêt sont ... Comment dire... Nombreux. N'étant actuellement qu'étudiant (lycée), je ne dispose pas d'énormément d centre d’intérêts, mais espere découvrir plus tard d'autres passions .


Aime-tu ? (une personne) ? Et si oui, aurais-tu des conseils pour aborder qualqu'un ? (un sujet de conversation etc).


Est-ce un manque de confiance en toi qui te rend timide ? (j'ai vécu ça jusqu'à ... Il y a 2 mois ^^).


Voilà tout !

WingSun

Masculin Messages : 14
Date d'inscription : 15/10/2017
Age : 15
Localisation : Là où je vais, où mes rêves me guident

https://www.youtube.com/c/WingSun

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercure

Message par Mercure le Mar 17 Oct 2017 - 21:20

Beaucoup de questions auxquelles je vais tenter de répondre.
Tout d'abord,merci pour ton accueil.

Le parkour m'a aider à apprendre à bouger dans mon environnement et à découvrir mon "style" de mouvement. Je n'aime pas vraiment parler de "parkour",je lui préfère la dénomination "art du mouvement". Actuellement,le parkour est pratiqué par des athlètes qui utilisent beaucoup de mouvements superflus,qui ont une fonction plus esthétique que pratique...Ce que j'ai pu découvrir,c'est que l'art du mouvement est une pratique qui ne se limite pas à son aspect sportif,mais qui s'applique à la vie de tout les jours,à chaque interaction du corps avec son environnement.

Est-ce que j'aime ? Oui. Est-ce que j'aime une personne ? La réponse est un peu plus complexe à formuler...Je pense que nous avons tendance à projeter notre inconscient sur les personnes que nous aimons,ce qui les transforme bien souvent en objets de désirs illusoires. Aimer l'autre,c'est avant tout un travail intérieur de sa propre psyché. Il faut apprendre à s'aimer soi-même avant de vouloir faire le travail d'aimer autrui. Tu n'as en ce sens pas besoin de mes conseils pour aborder quelqu'un. Tu as déjà cette flamme intérieure,qui t'anime. Tu as déjà tout ce qu'il te faut pour y parvenir. 

Quand au manque de confiance en soi,je pense que cela touche tout le monde. La différence se situe dans l'empleur que cela peut prendre chez certain. Pour répondre à ta question,non,je ne pense pas manquer de confiance en moi,et je ne pense pas non plus que le silence soit une preuve de timidité. Si je parle peu avec mes homologues,c'est surtout par habitude,car dans mes rencontres habituelles,peu de personnes me donnent envie de dialoguer. Il arrive cependant que je rencontre des gens passionnants,avec qui j'ai de longues discutions et des relations très riches,mais force m'est de constater que de tels individus se font rares dans notre société. La plupart des gens me semblent naïfs,endormis,inconscients...et très maladroits.

J'espère que ces quelques réponses auront satisfaite ta curiosité
avatar
Mercure

Masculin Messages : 14
Date d'inscription : 17/10/2017
Age : 23
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercure

Message par WingSun le Mar 17 Oct 2017 - 21:41

"mais force m'est de constater que de tels individus se font rares dans notre société. La plupart des gens me semblent naïfs,endormis,inconscients...et très maladroits."
Je comprends ce que tu veut dire. Silence et timidité ne sont pas la même chose, et les personnes qui réfléchissent et observent sont souvent silencieuses. Je fait généralement partis de ces personnes-là. 


"Ce que j'ai pu découvrir,c'est que l'art du mouvement est une pratique qui ne se limite pas à son aspect sportif,mais qui s'applique à la vie de tout les jours,à chaque interaction du corps avec son environnement."



J'ai appris à manipuler les objets avec d'infimes mouvements et avec fluidité, par moi-même. Pareillement pour monte des escaliers. J'apprend toujours. A jamais.


Fluidité du geste
simplicité
efficacité
Marchombre

WingSun

Masculin Messages : 14
Date d'inscription : 15/10/2017
Age : 15
Localisation : Là où je vais, où mes rêves me guident

https://www.youtube.com/c/WingSun

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercure

Message par Serpio le Mar 17 Oct 2017 - 21:59

Tout d'abord bienvenue Mercure.


Sache que pour ce qui est des rencontres, tu vas très probablement être servit. ^^

Comme tu le sais je suis très heureux que tu fasses du parkour et si tu as envie d'en parler (genre dans la continuité de notre discussion sur la CB) n'hésite pas à créer des sujets dessus. 

(Wingsun, juste pour info, je pense que ce n'est ni l'age ni le niveau d'étude qui décide du nombre de passions que tu vas avoir dans ta vie. Même s'il y a des liens. ^^)


Et donc j'ai quelques questions:

Saurais-tu expliquer un peu comment tu vois la philosophie marchombre?

Pourrais-tu me donner quelques concepts qui importent à tes yeux?


Merci pour tes réponses, au plaisir de te recroiser, irl ou pas. ^^

____________________________________________________________________

Vivre, ce n'est pas remplir ses poches de cailloux
et que leurs poids, leurs stress, vous cloue au sol en vain
Vivre c'est poser en sifflotant ces petites pierres derrière vous
pour qu'elles restent dans votre dos et illumine votre chemin.
avatar
Serpio
Serpent Sha Dho

Masculin Messages : 1718
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 21
Localisation : Je n'y suis déjà plus...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercure

Message par Mercure le Mar 17 Oct 2017 - 22:58

Merci pour ton accueil chaleureux Serpio.

Pour moi la philosophie marchombre s'exprime dans notre société en réponse à une perte de repaires de la nouvelle génération. Notre monde occidental à pris le partis de se couper du symbolisme au profit d'une fausse neutralité. La philosophie marchombre est une réponse,une recherche de sens,de symboles inconscients. Elle est une recherche d'équilibre,ainsi qu'un besoin de surpasser les barrières qui à l'heure actuelle séparent l'homme de la réalisation de son être profond,véritable. Je suis une conscience qui cherche à devenir un individu,dans le sens profond du mot "in-divis",ce qui n'est plus divisé. En ce sens,je pense que le marchombre est un être fondamentalement en recherche de reconnexion avec ses forces inconscientes,ce qui va amener aux manifestations que nous connaissons autour des marchombres,à savoir l'art,la poésie,le corps,la respiration,l'équilibre...

Pour répondre à ta seconde question,je t'offrirai quelques-un de mes maitres mots (tu en auras peut-être déjà deviné certains) : Equilibre,Centre,Présent,Ouverture,Lumière,Patience,Silence.
avatar
Mercure

Masculin Messages : 14
Date d'inscription : 17/10/2017
Age : 23
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercure

Message par Kaholu le Mar 17 Oct 2017 - 23:21

E komo maiMercure!


Au plaisir de te croiser un de ces 4 sur la cb ^^
avatar
Kaholu
Arpenteur de la Voie

Messages : 66
Date d'inscription : 08/05/2017
Localisation : Dans ta tête

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercure

Message par Obéron le Mar 17 Oct 2017 - 23:29

Très cher Mercure,
Sois le bienvenue parmi nous. J'apprécie te lire.


Comme l'a dit Serpio, si tu veux voir des gens du forum, tu en verras. Chacun· est quasi unique en son genre et on apprend tou·te·s les un·e·s des autres.





A bientôt

____________________________________________________________________

Ne confonds pas le rêve et l'Imagination. Si le premier vient à toi de son propre chef, c'est volontairement que tu décides d'arpenter la deuxième. Cela peut s'avérer périlleux, j'en ai fait l'amère expérience, mais les possibles sont trop nombreux pour que tous débouchent sur des impasses.
Pierre Bottero Les Âmes Croisées
avatar
Obéron
Moine Sha'Dho

Messages : 366
Date d'inscription : 10/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercure

Message par Méthélen le Mer 18 Oct 2017 - 2:15

Bienvenue à vous.
Intp, hum.
Mercure a écrit:« la pluspart des gens me semblent naïfs, inconscients, endormis... et très maladroits. »
Comme je vous comprend.

Je pense que vous trouverez ici de quoi vous épanouir. J’ai hâte de vous croiser sur la CB.
avatar
Méthélen
Arpenteur de la Voie

Masculin Messages : 104
Date d'inscription : 24/08/2017
Localisation : La ou mon esprit me guidera

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercure

Message par Kathalqa Sarr le Mer 18 Oct 2017 - 12:29

Bienvenue à toi ! :) 
J'espère que tu trouveras dans le forum de quoi te satisfaire. 
Pour quelqu'un de peu bavard, tu en dis déjà pas mal ;). 

Au plaisir de te croiser un jour sur la CB ! :)
avatar
Kathalqa Sarr
Arpenteur de la Voie

Féminin Messages : 123
Date d'inscription : 24/03/2017

https://lapageetlemot.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercure

Message par Meta- le Sam 21 Oct 2017 - 10:21

On ne s'intéresse jamais à trop de choses.
Bienvenue parmi nous Mercure, au plaisir de se rencontrer. :)

____________________________________________________________________

Meta a.k.a Nerwen


"- Éviter toutes pensées perverses
- Se forger dans la voie en pratiquant soi-même
- Embrasser tous les arts et non se borner à un seul
- Connaître la Voie de chaque métier, et non se borner à celui que l'on exerce soi-même
- Savoir distinguer les avantages et les inconvénients de chaque chose
- En toute choses, s'habituer au jugement intuitif
- Connaître d'instinct ce que l'on ne voit pas
- Prêter attention au moindre détail
- Ne rien faire d'inutile"

Miyamoto Musashi; les 9 principes.
avatar
Meta-
The Juge

Féminin Messages : 1567
Date d'inscription : 04/09/2010
Localisation : Ici

http://www.apaoc.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercure

Message par Lunae Jill AS le Dim 22 Oct 2017 - 6:25

Hola et bienvenue Mercure. :).


En ce qui concerne les rencontres, et comme les copains ont pu te le dire, tu trouveras des gens tellement différents ici que tu auras forcément chaussure à ton peton.

Wingsung : Je comprends ce que tu veut dire. Silence et timidité ne sont pas la même chose, et les personnes qui réfléchissent et observent sont souvent silencieuses. Je fait généralement partis de ces personnes-là. 

Je ne suis mais alors pas du tout d'accord. :). 
avatar
Lunae Jill AS
L'Arnacoeur

Féminin Messages : 742
Date d'inscription : 26/02/2012
Localisation : Séoul - Lille - Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercure

Message par Nuit le Dim 22 Oct 2017 - 17:21

Bienvenue Mercure 

Comme tu le constatera chacun est unique sur ce forum (et le montre bien^^). 

Tu faisais référence à ces personnes naïfs, endormis, ... Qui sait si certaines de ses personnes ne cachent des secrets sous un visage artificiel?
avatar
Nuit
Arpenteur de la Voie

Féminin Messages : 95
Date d'inscription : 30/04/2017
Age : 14
Localisation : Là où brille la lune, vole le vent et hurle le loup

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercure

Message par Mercure le Dim 22 Oct 2017 - 17:51

Nuit : Le terme de "personnes" est d'ailleurs bien choisis,puisqu'il vient du latin "persona" qui désigne les masques portés par les acteurs de théâtre romains. En ce sens,nous portons tous un masque. Mais il est totalement impossible de ne projeter à l'extérieur que l'image de ce masque. L'inconscient,l'être profond,fait obligatoirement surface et s'exprime toujours par différentes voies. Pour avoir un bon aperçu d'un être,il me semble plus intéressant d'observer la force de la connexion qui existe entre sa personne,son Moi,son masque et son inconscient profond,son être véritable. Lorsque je parles de naïveté et d'endormissement,je parle de cette connexion,et non pas du "masque" de surface qui n'est qu'une façade changeante. J'espère que tu m'auras compris ;)
avatar
Mercure

Masculin Messages : 14
Date d'inscription : 17/10/2017
Age : 23
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercure

Message par Mayt le Dim 29 Oct 2017 - 17:55

Pré Scriptum : ce post est long et plutôt frontal, ce que je me permets parce que tu dis avoir 23 ans et être INTP, ce qui suggère un minimum de maturité pour encaisser ce que je vais y dire. N'y vois aucune animosité, il n'y en a pas, je m'attaque à ce que tu dis parce que beaucoup de choses m'y dérangent et que j'apprécie les décortiquer (voire les combattre, pour certaines), mais c'est pas en soi personnel. Après tout, on ne se connaît pas. ^^

J'ai quelques questions :

1) Est-ce que t'es sur de ta terminologie, en ce qui concerne le parkour ?

Parce-que pour moi :
- Parkour : pratique du déplacement efficace et utile, sans dimension esthétique, lié à une philosophie de vie
- Freerun : pratique artistique inspirée du parkour et d'autres disciplines acrobatiques, plus générale et esthétique que le parkour
- Art Du Déplacement : pratique liée au mouvement en général, moins artistique que le freerun, mais plus liée à l'improvisation et à la créativité que le parkour "pur".

Et globalement, ces termes désignent surtout une philosophie différente, le parkour étant utilitaire, le freerun étant artistique, et l'ADD se concentrant plutôt sur la pédagogie, le développement personnel en collectif et les valeurs de partage.

Du coup, en lisant ce que tu as écrit... ça ne m'a pas semblé clair du tout. Neutral
Si tu peux préciser un peu ta philosophie ou ce qui t’intéresse dans la pratique, parce que moi, j'ai rien compris. ^^


2) D'où vient ton analyse selon laquelle notre société manque de symboles / notre génération manque de repères ?

J'avoue qu'à la première lecture, ça m'a semblé complètement vide comme analyse. Ça sonne un peu comme les vieux conservateurs qui reprochent aux jeunes d'écouter du rock ou de jouer aux jeux vidéos parce que ça véhicule les valeurs du démon ou je ne sais quelle autre connerie. Clairement, si je suis d'accord avec le fait que notre société dysfonctionne et manque de quelque chose, et que ce quelque chose se cristallise sur notre génération, je doute fort qu'il s'agisse de symboles ou de repères, mais plutôt de sens, d'une vision politique, d'une compréhension du monde et de ses enjeux...

Les symboles, ce n'est pas ce qui manque, et pour moi les défendre revient à défendre une vision conservatrice du monde. Je pense au contraire que notre génération fait une overdose de symboles et essaye de briser cet état de fait, parce que trop de symboles tuent le sens et conduisent à des aberrations comme ce que notre société est devenue : une masse informe et dépolitisée se rassemblant autour de symboles qui leur confèrent une illusion d'identité, de culture, de "valeurs", en les distrayant des vrais enjeux de leur existence.

Et c'est en essayant de détruire ces symboles que notre génération se rend compte qu'elle est "perdue", ce n'est pas parce qu'elle en manque mais parce qu'elle n'en veut plus, et que beaucoup n'ont pas encore trouvé  par quoi remplacer les repères du vieux monde. Certains trouvent et se politisent, progressent, créent, agissent, dépassent les anciens symboles ; d'autres non et se perdent dans un nihilisme total. Mais je ne pense pas qu'une pensée conservatrice soit la solution à cette situation, bien au contraire.

J'arrive pas trop à savoir si ton point de vue sur la question est plutôt dans le sens "spirituel" / New Age du symbole, comme le suggère ton avatar et ton pseudo, ou si c'est un truc plutôt psychanalytique, mais dans les deux cas ça me semble douteux. Tu peux développer ?


3) Pourquoi l'idée d'inconscient et d'autres concepts psychanalytiques reviennent autant dans tes écrits ?

Je vois que t'es en études de psycho, et donc tu dois sûrement étudier la psychanalyse en histoire de la psycho, mais... j'espère qu'on vous explique bien que c'est un courant dépassé et pseudo-scientifique ? La psychologie a évolué, et clairement, les concepts freudiens d'inconscient et autres n'ont plus aucune forme de validité scientifique aujourd'hui, face aux avancées qu'on fait les sciences cognitives et la neurologie... du coup j'ai du mal à voir pourquoi tu le ressors autant alors que tu devrais être le premier à le critiquer de par tes études ? Je sais que les universités françaises sont un peu en retard là dessus et gardent des cours de psychanalyse en licence, mais je pense quand même qu'un peu d'esprit critique est nécessaire pour aborder ces concepts...

Tu peux développer ton avis là dessus ?


4) Tu dis que pour toi, le marchombre "de notre monde" (quoi que ça veuille dire...) est avant tout un état d'esprit et une philosophie, et tu l'opposes à la formation de tes capacités physiques.

Tu vas même jusqu'à dire que les "manifestations que nous connaissons autour des marchombres" sont "l'art, la poésie, le corps, la respiration, l'équilibre...", reléguant les concepts de progression, de performance, de développement physique, de remise en question, etc. à l'arrière plan, alors qu'ils sont carrément centraux. En somme, tu fais du "marchombre" une espèce de yoggi-troubadour.

Je pense que ta dichotomie est fausse : oui, le marchombre est un état d'esprit, mais cet état d'esprit ne peut être obtenu que par la pratique, par le développement de tes capacités physiques et intellectuelles. L'état d'esprit marchombre est une conséquence de l’entraînement, et il ne peut être obtenu autrement. Je te cite un vieux post qui résume bien la chose :


Revan a écrit:[Être marchombre] c'est une idée, certes, mais une idée qui dans sa composition en nécessite d'autres. Si on s'attarde un peu sur la manière dont Pierre les présente, on s'aperçoit qu'ils sont un certain rapport à la liberté, un certain rapport à soi, un certain rapport au monde. Ce "certain rapport" exige pour être présent, des conditions, comme un rapport physique et extrêmement exigeant à son propre corps. Une indépendance totale, financière, morale, éthique, sociale.

On ne naît pas marchombre, on le devient à travers certaines conditions, entre autre un entraînement incroyablement intense et sans pitié qui développe un rapport à son propre corps et à soi, à ses propres limites qui serait inconnu sans cela, de même qu'en parallèle une compréhension et une philosophie de la liberté qui ne peut s'épanouir et se vivre que dans ce rapport là au corps.

Même lorsque qu'Ellana comprend, lors de l'épreuve finale que Jilano lui fait passer, qu'elle est marchombre, libre ou enchaînée, jeune ou vieille, elle le comprend parce qu'elle sait qu'elle l'est devenue. Et que maintenant qu'elle l'est devenue, rien ne pourra jamais l'ôter de cette voie là. Mais elle n'a jamais été marchombre comme ça en se reconnaissant dans les idéaux qui lui étaient présentés. Elle l'est devenue au terme d'exigeantes et éprouvantes conditions, d'un apprentissage terriblement ardu, parce que c'était le seul prix à payer pour le devenir.

Alors non un marchombre ne peut cesser d'être souple et agile, d'escalader des tours, parce que c'est ce qu'est le marchombre. Non pas l'escalade, non pas le combat, ni la souplesse, mais CE rapport au monde, LE rapport au monde que tout ceci produit. Et il ne s'acquiert que de cette manière là, parce qu'il est vécu, et la seule manière de le vivre, c'est de passer par là.


En te lisant, on dirait que la formation d'un état d'esprit et d'une philosophie est l'action du saint esprit, et qu'on peut devenir quelqu'un en restant chez soi à réfléchir à la vie. Mais ça ne marche pas comme ça... on change, on grandit en se confrontant à la réalité. On ne peut pas développer de "rapport au monde" sans "le monde". Alors, si comme le dit Revan, et je pense qu'il a raison, on ne naît pas marchombre mais on le devient, comment le devient-on selon toi ?


5) Tu parles d'alchimie et de théologie. Qu'est-ce qui t’intéresse là dedans ?

Sans plus de précisions, et en tenant compte du reste de ce que tu dis, ça donne l'impression que tu t'y intéresses dans un élan New Age, spirituel et syncrétique, fatalement lié à ta passion pour les symboles, ce qui me parait un peu (beaucoup) surprenant pour quelqu'un avec un profil scientifique qui se dit par ailleurs INTP... Le peu d'intérêt que j'ai moi-même pour ces domaines étant de la curiosité morbide (j'essaye de comprendre comment et pourquoi les gens peuvent adhérer à de telles croyances) ou à la rigueur du folklore, j'ai du mal à comprendre cet intérêt, du moins présenté comme ça.

De façon plus générale, que ce soit ton rapport à la symbolique, aux croyances, à la psychanalyse ou au marchombre, tu approches ces sujets avec une vision très... spirituelle ? Je me méprends peut-être sur tes motivations, mais c'est clairement ce qui se dégage en te lisant. Tu sembles avoir un goût prononcé pour cette approche. J'ai, moi aussi, été très intéresse par la méditation, les enseignements bouddhistes ou autres, les réflexions sur l'identité ou la conscience, la compréhension de l'humain, autant de concepts qu'on peut ranger dans la case "spiritualité", mais toujours avec une approche analytique ou expérimentale, là où tu sembles y préférer une approche instinctive (=/= intuitive) voire même émotionnelle. J'ai choisi les sciences cognitives là où tu choisis la psychanalyse, pour ne donner un exemple. Du coup, tu comprendras bien que tes positions me paraissent assez incompréhensibles...

Reste à déterminer s'il s'agit simplement d'une différence culturelle, si nous n'avons simplement pas été exposés aux mêmes apprentissages, aux mêmes données, si nous n'avons pas les mêmes ressources en terme d'esprit critique ; ou si, au contraire, nous n’approchons réellement pas les choses de la même façon, et dans ce second cas je ferai la supposition que tu pourrais bien être INFP. ^^

J'argumenterai un peu. Je fais une grosse généralisation de tes propos, vraiment caricaturale et excessive, pour servir mon point, donc peut-être que c'est n’importe quoi, à toi de me dire ! Tu dis que ta vie a commencé par être fortement inspirée par des concepts tels que le marchombre et de façon générale, un fort système de valeurs (Fi, fonction dominante) auxquelles tu as progressivement renoncées au profit de ton intégration sociale d'une part, et d'une expérimentation de la vie par le sport et les études d'autre part (Ne, fonction secondaire qui se développe, puis progressivement naissance d'un conflit avec Fi, rupture identitaire typique aux alentours de la vingtaine, qui explique le fait que tu aies "mis de coté tes idéaux"), puis aujourd'hui tu reviens un peu sur ton passé en essayant de renouer avec tes valeurs (fin du conflit avec Fi), à travers une reconsidérations de ton passé (Si, fonction tertiaire naissante). Qu'est-ce que t'en penses ?


Merci à Vienna pour sa contribution à ce post. :3

____________________________________________________________________

À l’amour, la gloire, l’argent, la loyauté, la justice, je préfère la vérité.
We make mistakes as we set rules.
avatar
Mayt
Arpenteur de la Voie

Masculin Messages : 1675
Date d'inscription : 18/09/2011
Age : 21
Localisation : Grenoble

http://mayt38.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercure

Message par Mercure le Lun 30 Oct 2017 - 3:28

Pré Scriptum : Ce post sera certainement un peu long et plutôt frontal, ce que je me permet car j’estime que tu auras la maturité nécessaire pour en dégager tout son sens, sans le prendre personnellement.
Après tout,nous ne nous connaissons pas.
 
1)      La terminologie m’importe peu à vrai dire,mais oui,je connais la différence entre Parkour,Free-run,et Art du Déplacement. Les désignations que tu me propose ici sont pourtant bien strictes, puisque je ne me revendique d’aucune d’elles. Disons que ma façon de bouger s’est inspiré du parkour,mais ma philosophie n’est pas le parkour,ni même le free-run.
Penses-tu réellement que la terminologie que tu me proposes pour Art du déplacement soit exacte ? Un danseur,s’il le souhaite,ne pourrait alors pas revendiquer que son « art » est l’art du déplacement ? Qu’en est-il d’un funambule alors ? Qu’en est-il du pratiquant d’aikido ?
Je désigne ma pratique du mouvement par cette appellation,simplement car elle lui sied parfaitement. Mais je ne parle en aucun cas uniquement de parkour,de free-run ou d’autres acrobaties…
 
« J'avoue qu'à la première lecture, ça m'a semblé complètement vide comme analyse. »
2)      Tu n’as visiblement pas attentivement observé le vide pour lui attribuer la valeur négative que tu lui donne dans ton langage.
 
« Les symboles, ce n'est pas ce qui manque, et pour moi les défendre revient à défendre une vision conservatrice du monde. Je pense au contraire que notre génération fait une overdose de symboles et essaye de briser cet état de fait, parce que trop de symboles tuent le sens et conduisent à des aberrations comme ce que notre société est devenue : une masse informe et dépolitisée se rassemblant autour de symboles qui leur confèrent une illusion d'identité, de culture, de "valeurs", en les distrayant des vrais enjeux de leur existence. »
 
Si tu t’intéresse un tant soit peu à l’esprit humain,tu remarqueras qu’une overdose de symboles,psychologiquement,revient au même résultat qu’une perte de symboles…Un individu saturé de symboles comme il peut l’être dans notre société peut tout à fait se retrouver en « perte de symbole ».  Lorsque j’évoque cette perte,elle ne provient pas d’une privation que pourrait exercer la société. Elle provient du fait que cette même société et l’individu qui la composent se permettent pour la plupart de ne pas y réfléchir, et de laisser le symbolisme de coté.
Je crains qu’encore une fois,tu te sois trompé sur le sens que tu donnais à mon discours…Car je ne parle pas ici d’un autre manque,que le manque d’intérêt des gens.
Je ne cherche donc  en aucun cas de défendre les symboles…ils n’ont pas besoin d’être défendus, car le symbolisme existera toujours chez l’être humain.
 
 
« J'arrive pas trop à savoir si ton point de vue sur la question est plutôt dans le sens "spirituel" / New Age du symbole, comme le suggère ton avatar et ton pseudo, ou si c'est un truc plutôt psychanalytique, mais dans les deux cas ça me semble douteux. Tu peux développer ? »
 
Tu aimerais tellement pouvoir me situer dans une case…C’est intéressant. Et puis pourquoi associer ici « spirituel » et « New Age » ? N’est-ce pas un peu réducteur ? D’ailleurs pourquoi mon pseudo et mon avatar serait en lien avec le New Age ? Pourquoi ne devrais-je pas plutôt penser que tu ne t’es pas assez penché sur leur signification pour parler de l’origine de l’un ou de l’autre ? Tu as délibérément préféré les classer dans une catégorie plus globale, que tu désignes comme New Age… Je réfute cette appellation.
Si tu souhaites néanmoins un peu mieux comprendre certain termes que j’utilise, je te suggère alors de tourner tes lectures vers Carl Gustav Jung, puisque c’est l’une de mes inspirations profondes. Mais je doute que la compréhension de ses écrits te soit facilement accessible.
 
3)      Tu parles de psychanalyse alors que tu ne connais visiblement pas vraiment le sujet.
Je vais t’expliquer pourquoi je pense ça.
Premièrement,je ne parle pas ici de psychanalyse…Jung à fermement marqué son opposition avec l’établissement de la psychanalyse Freudienne comme modèle…
Je vois qu’il semble important pour toi de catégoriser certaines choses,certainement pour mieux comprendre le monde qui t’entoure. Le concept d’inconscient,n’est pas né de la psychanalyse. Et s’il est central dans les théories psychanalytiques,saches néanmoins qu’il est utilisé dans d’autres courants de pensées…
Tu me parle de neurologie…j’aimerai savoir jusqu’où va ta connaissance du cerveau humain…Car actuellement,rien dans la neurologie n’a réussi à démontrer l’inexistence de l’inconscient. Je ne vais pas te demander de me fournir les recherches ou publications que tu aurais pu lire…Mais si tu souhaites le faire,je serais curieux de les lire.

"Je sais que les universités françaises sont un peu en retard là dessus et gardent des cours de psychanalyse en licence, mais je pense quand même qu'un peu d'esprit critique est nécessaire pour aborder ces concepts..."


Expliques moi juste…qui es-tu pour juger de la qualité de l’enseignement en psychologie en France à l’heure actuelle ? Ou pour parler d’esprit critique dans ces domaines ? En tout cas,ne t’inquiète pas pour mon esprit critique,il va très bien.

4) "  Tu dis que pour toi, le marchombre "de notre monde" (quoi que ça veuille dire...) est avant tout un état d'esprit et une philosophie, et tu l'opposes à la formation de tes capacités physiques."


Je ne l’ai pas opposé à la formation de mes capacités physiques. C’est ton esprit manichéen qui te l’a fait percevoir de cette façon. J’ai simplement dit qu’avant, j’étais passé par une période ou j’ai fait passer ma vision du marchombre par la formation de mes capacités physiques. Je n’ai jamais opposé l’état d’esprit, la philosophie ,au corps et aux capacités physiques…
Tu semble en revanche bien sûr de toi pour définir le marchombre…


5)      " J'ai choisi les sciences cognitives là où tu choisis la psychanalyse"
Encore une fois,merci pour cette magnifique étiquette, mais je n’ai pas choisis la psychanalyse. En revanche, il est intéressant de constater que TU dises avoir choisis les sciences cognitives. Je trouve ça un peu triste pour toi de te limiter dans ton approche de la psychologie aux seules sciences cognitives. Personnellement,je vais voir un peu partout,dans toutes les formes de recherches ou de théories… Je n’aime pas l’idée de définir ma pensée à travers un courant scientifique,et c’est là où nous divergeons l’un de l’autre visiblement…Je m’intéresse aussi aux sciences cognitives tu sais...Et j’ai beaucoup étudié la neurologie…Si tu veux tout savoir d’ailleurs,je suis spécialisé là dedans,et non pas en psychanalyse,comme tu pourrais le croire… Je n’ai d’ailleurs aucun cours de psychanalyse…J’ai un parcours pleinement scientifique,mais j’ai su ne pas me limiter à ce parcours dans mes intérêts et lectures personnelles.

Finalement,je te dirais que je ne suis pas ici pour parler avec toi de ma structure psychique. INTP était une indication, pour qui voudrait bien la prendre, mais ne représente pas entièrement mon être.
Je pense pouvoir affirmer que tu ne m’as pas compris, et que ton approche fut quelque peu maladroite…J’ai l’impression de voir une analyse bâclée, pleine de sous-entendus et de préjugés hâtifs…


Merci tout de même à toi d’avoir pris tout ce temps pour m’écrire.
avatar
Mercure

Masculin Messages : 14
Date d'inscription : 17/10/2017
Age : 23
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercure

Message par Mayt le Lun 30 Oct 2017 - 14:54

Quand j'ai écrit ce post, j'ai imaginé deux réactions possibles de ta part.

Première possibilité, tu aurais pu comprendre ce que j'ai écrit pour ce que c'est : un constat sans jugement sur le contenu textuel de tes posts. Je lis ce que t'écris, et comme c'est marqué dès la première ligne, je ne te connais pas, et tout ce que je formule se base sur ce que tu dégages, sur ce que tu sembles être à travers ta façon d'écrire. Si tu avais interprété ce texte comme ça, tu aurais sans doute pris plaisir à corriger mes approximations, à affiner les points où je touche juste, ou à me détourner de mes erreurs. Cela aurait pu donner une conversation enrichissante, où on parle de fond, de concepts, d'idées.

Deuxième possibilité, tu aurais pu comprendre ce texte comme une attaque, comme un jugement de ton être. Quand j'ai dit que tu as "choisi la psychanalyse", sous-entendant : ici que ça semblait être le cas dans ta façon de t'exprimer, dans ta façon de parler, etc., tu l'aurais compris comme un jugement de toi, de tes choix de vie, de ta spécialisation dans tes études... alors que non. Dans ce cas là, tu te serais fâché contre ce que j'écris, tu m'aurais mis en doute par des sophismes, des attaques personnelles, des "qui es-tu pour...?", des sous-entendus réducteurs sur ma façon "étriquée" de voir le monde, sans chercher à aller au-delà de la forme de mes propos. Cela n'aurait bien sûr pu donner qu'une conversation de sourds, où tu te défends de mes propos plutôt que d'y répondre, passant à coté de l'essentiel.

Les deux étaient également probables dans ma tête, j'attendais donc de voir comment tu allais réagir.


Comme on vient de le constater, t'as choisi la deuxième option. C'est dommage.


Tu me demandes "qui je suis ?" pour parler de tout ce dont je parle comme j'en parle ? Pour donner mon avis sur l'enseignement en psychologie ? Pour parler de psychanalyse que je ne connaîtrais manifestement pas ? Pour avoir un avis si tranché sur le marchombre ? Pour donner mon avis sur Jung que je n'aurais pas lu ?

Je pourrais te répondre que demander à quelqu'un s'il est légitime sur tel ou tel sujet au lieu d'évaluer ses idées pour ce qu'elles sont, indépendamment de qui les formule, c'est pas très pertinent, voire même sophiste, mais ça a l'air important pour toi de savoir qui je suis, donc pour te répondre rapidement, on a presque le même age, j'ai terminé mes études à l'université, après être passé par psycho et sciences cognitives, j'ai étudié aussi bien Jung que Freud, bien assez pour avoir la légitimité d'en parler et de critiquer leur corpus et la façon dont ils sont enseignés.

Oui, je suis une personne pour qui il est  "important de catégoriser certaines choses, certainement pour mieux comprendre le monde qui t’entoure", c'est à dire une personne Ti-dom en l’occurrence un INTP. Et c'est ce désir de comprendre le monde qui m'entoure avec des outils rationnels qui m'a conduit à avoir des avis si tranchés sur les questions que j'ai soulevé dans mon premier post : je passe ma vie à étudier, critiquer, rationaliser et ranger les concepts, et après 5 ans d'études sur le sujet, dont une bonne partie consacrée à l'enseignement critique des pseudosciences, notamment en psychologie, je commence à savoir de quoi je parle. Par ailleurs, sur la question du marchombre, je suis sur un forum dont c'est le principal objet de discussion, et ce depuis six ans. Donc là encore, oui j'ai un avis tranché sur la question, mais il ne tombe pas du ciel, je l'ai construit.

D'ailleurs, je vois que tu prends plaisir à m'attaquer ouvertement avec des phrases comme : "je doute que la compréhension de ses écrits te soit facilement accessible". C'est bête, parce que ton post commence par une injonction à "ne pas le prendre personnellement". Je ne crois pas t'avoir insulté dans mon post, comme je l'ai dit plus haut il ne s'agit que d'une lecture, sans jugement de valeurs, alors pourquoi te permettre de m'insulter comme ça ? Je critique tes positions, ton discours, pas ta personne. Si tu tiens vraiment à attaquer ma personne en retour, on va simplement arrêter de se parler, parce que ça n'est qu'une perte de temps.

Par ailleurs, en dehors de l'axe T-F du MBTI, je pense qu'on se ressemble : nos choix de vie sont similaires, on a pratiqué les mêmes activités, fait les mêmes études, c'est pour cette raison que je me permets une certaine familiarité, je m'attendais à ce que tu comprennes facilement ce que je dis, de quoi je parle.


Mais bref, reprenons les choses dans l'ordre :

1) J'ai replacé la terminologie actuelle dans le contexte de la discussion, parce que tu disais n'importe quoi sur le mot "parkour" :

Mercure a écrit:Actuellement,le parkour est pratiqué par des athlètes qui utilisent beaucoup de mouvements superflus,qui ont une fonction plus esthétique que pratique...

Refuser le terme "parkour" sous prétexte que des gens le confondent avec "freerun", alors que c'est eux qui ont tort, c'était assez étrange. Mais passons, si tu n'aimes pas la terminologie et que t'as envie de créer des nouveaux mots pour désigner une pratique qui existe déjà, qu'à cela ne tienne ! Par contre, tu as complètement raté ma question, la partie importante de ce point : préciser ce qui t’intéresse dans la pratique du parkour, et quelle est ta philosophie. C'était la seule partie importante de mon point, et c'est la seule à laquelle tu n'as pas répondu...


2) Là encore, t'es passé à côté du point. Je te demandais pourquoi cet intérêt pour le symbolisme, qu'est-ce qui te fait croire que c'est important, qu'il en faut, etc., et toi tu me réponds :

Mercure a écrit:Ils n’ont pas besoin d’être défendus, car le symbolisme existera toujours chez l’être humain.

Merci de préciser ton point de vue, c'est cool... mais pareil, tu réponds pas à la question ! Pourquoi croire que le symbolisme existera toujours ? Pourquoi croire que c'est important ? Pourquoi croire que c'est à cause d'une perdition liée au symbolisme que notre monde va mal ?

Je t'ai dit que selon moi, les symboles sont un problème, et que notre génération ait "trop de symboles" ou "pas assez de symboles" ne change rien à la question : je trouve que c'est une bonne chose parce que, pour moi, la disparition des symboles ouvre des portes à une compréhension sensible, humble et rationnelle du monde, ce que le symbolisme interdit. Visiblement on est pas d'accord, et c'est sur ce point que j'aimerais que tu développes ton point de vue.


Ensuite, tu me demandes pourquoi associer "spirituel" et New Age ? Tout simplement parce que le New Age est un syncrétisme spirituel regroupant tous les gens ayant une approche individuelle et éclectique de la spiritualité, c'est-à-dire tous les gens qui se reconnaissent comme "spirituels" mais qui ne s'identifient pas à un courant religieux/spirituel précis, c'est-à-dire beaucoup de monde.  D'ailleurs, en disant "Je refuse cette appellation", tu t'identifies justement au New Age qui se définit précisément par le refus d'appellation. x)

Ton pseudo et ton avatar suggèrent un lien avec le New Age parce qu'ils renvoient à une variété de mythologies différentes, donc possiblement à un syncrétisme (en l’occurrence : mythologie romaine pour "Mercure", mythologie hindoue pour les chakras. À moins que ce chakra soit une référence au travail de Maryse Choisy et Charles Baudouin qui essayent de mélanger tantrisme et psychanalyse ? Si c'est cette seconde option, c'est encore pire que ce que je pensais. Mais bref.)

Mais je n'ai pas dit que spirituel = New Age, j'ai parlé d'une approche "spirituelle / New Age", à lire "spirituelle et/ou New Age". Il y a une possibilité d'association, mais ce n'est pas forcément la même chose.

Bref, oui, je n'ai pas peur de nommer un idée quand je l'observe, désolé si ça t’oppresse qu'on nomme les choses que tu fais/pense. Il faut bien des mots pour communiquer. D'ailleurs je te poserai la même question qu'au point précédent : tu dis que ce que tu fais n'est pas exactement du parkour, sans expliquer en quoi ce serait différent ; là tu fais la même chose : tu refuses "New Age" sans dire en quoi ce n'en serait pas, sans dire ce que c'est, sans parler du fond. Tu n'es que sur la défensive. Parle, un peu !


3) Si t'as envie de te pencher un peu sur la critique des théories de l'inconscient, je peux te filer pas mal de documentations, si ça ne tient qu'à ça. Mais je pense que tu n'as pas trop compris ce que j'en pense vu comment tu réponds : je ne dis pas qu'il n'y a pas de mécanismes inconscients / automatiques, je dis qu'il n'y a pas une telle chose que "l'Inconscient" comme une entité propre telle que présentée dans le modèle freudien et ses successeurs. Soit dit en passant, l'argument selon lequel "la neurologie n'a pas réussi à démontrer l’inexistence de l'inconscient" est un énorme sophisme : ce n'est pas aux détracteurs de l'inconscient de démontrer son inexistence, mais à ses défenseurs de la démontrer... Bref, tu dis être équipé en terme d'esprit critique, mais tu utilises beaucoup d'arguments fallacieux pour justifier des théories bancales, je trouve que c'est un peu de la mauvaise foi.

Et pour ce qui est de ma légitimité à critiquer l'enseignement universitaire, comme je l'ai dit plus haut, je l'ai moi-même suivi / observé, donc je sais de quoi il en retourne, et par ailleurs j'ai pu lire et discuter avec beaucoup d'enseignants critiquant la forme et le contenu de l'enseignement en fac de psycho en France (et spécifiquement en France, c'est un des seuls pays à accumuler autant de retard). Là encore, si tu veux de la doc, n'hésite pas, ça ne manque pas. Pour finir, quand je parle de manque d'esprit critique, je ne parle pas de toi, mais de l'université et d'une bonne partie des enseignants.

Et une dernière fois, je pense qu'il n'y a pas besoin d'"être quelqu'un" pour juger, dire ce qu'on pense ou constater. C'est quoi, cette quête de la légitimité ? Si quelqu'un arrive vers toi avec de bons arguments, tu vas l'envoyer balader sans l'écouter parce qu'il n'a pas les bons diplômes, la bonne légitimité, les bons titres ? Si je n'avais pas fait d'études en psychologie moi-même, tu trouverai que mes propos ont moins de valeur ? C'est ce qu'on appelle un argument d'autorité. Un sophisme de plus dans ta réponse...

Et puis, encore une fois, t'es sur la défensive, mais tu ne réponds pas sur le fond. Ok, tu déclares ne pas suivre la psychanalyse freudienne, et tu dis que l'inconscient n'existe pas que dans la psychanalyse, certes, mais ça ne change rien aux faits : tu défends des concepts psychanalytiques, quoi que t'en dises :

Mercure a écrit:Je pense que nous avons tendance à projeter notre inconscient sur les personnes que nous aimons,ce qui les transforme bien souvent en objets de désirs illusoires. Aimer l'autre,c'est avant tout un travail intérieur de sa propre psyché.

Si ça c'est pas de la psychanalyse, je ne sais pas ce que c'est. Les concepts d'objets de désirs illusoires, de psyché et de projection de l'inconscient sont des concepts propres à la psychanalyse. Encore une fois, tu joues sur les mots. Appelle ça comme tu veux, si t'aimes pas le mot psychanalyse, mais réponds à ma question : pourquoi défendre ces concepts ?


4)

Mercure a écrit:Pour moi,le marchombre de notre monde est avant tout un état d'esprit,une philosophie. Avant [sous-entendu : plus maintenant ?], je pensais pouvoir atteindre l'idéal du marchombre en passant par la formation de mes capacités physiques. [...] J’ai simplement dit qu’avant, j’étais passé par une période ou j’ai fait passer ma vision du marchombre par la formation de mes capacités physiques.


Tu dis, mot pour mot, qu'aujourd'hui tu ne considères plus que la formation de l'état d'esprit marchombre passe par la formation de capacités physiques. C'est ce que tu dis. Je te réponds que je pense que c'est faux, et je te demande d'en débattre, et toi tu me réponds "T'es manichéen, c'est pas bien, ma pensée est plus complexe que ça". Ok... ? Et alors ?

La question n'est pas de savoir si et à quel point tu les opposes, la question est de savoir pourquoi tu as arrêté de considérer que le développement physique était central, pour faire finalement passer la philosophie au premier plan.


5) Je suis bien content de savoir que tu ne t’intéresses pas qu'à une chose dans ta vie, mais encore une fois c'est hors sujet ! J'ai jamais dit que tu ne t’intéressais qu'à la psychanalyse, juste que tu t'y intéressais, et je l'ai opposé pour l'exemple aux sciences cognitives qui sont en opposition à la psychanalyse. La question n'est pas de savoir ce que tu fais de ta vie ou de ton temps, la question est de savoir pourquoi tu choisis de t’intéresser à une partie de ce à quoi tu t’intéresses (alchimie, théologie, psychanalyse et autres ésotérismes). Encore une fois, tu choisis de prendre une remarque ponctuelle sur une partie de ce que tu avances comme si c'était une critique personnelle qui concerne tout ce que tu es. Tu AS choisi de défendre des concepts psychanalytiques et de t’intéresser à l'alchimie et la théologie, peu importe ce que tu fais d'autre dans ta vie. C'est juste ce qui ressort dans ce que t'as écrit.

Si t'es pas d'accord avec ce que tu dégages comme impression, tu devrais essayer de corriger cette impression en expliquant, en développant, en argumentant ! Là, tu ne fais que tenir une espèce de distance artificielle à coup de phrases toutes faites. "Tu ne me connais pas", "ne me catégorise pas", "je ne rentre pas dans tes boîtes", "qui es-tu pour juger", etc. Sauf que non : je ne te connais pas, je ne te juge pas, je ne te catégorise même pas ! J'analyse juste ce qui ressort de tes écrits, je te dis en quoi ce qui ressort me dérange, et je te demande de développer. Ce n'est pas toi que j'attaque, je ne prétends pas savoir qui tu es. D'ailleurs, si tu es sûr de ce que tu penses, et que tu sais pourquoi tu le penses, tu ne devrais pas avoir besoin de cette défense : il te suffirait d'assumer ce que t'es, en le disant, simplement. Pourquoi éviter les questions, et refuser d'exprimer ton avis ? La meilleure défense, quand on critique ton avis, tes positions ou tes écrits, n'est-ce pas plutôt de les affirmer, de les justifier ? Pourquoi penses-tu plus pertinent de dévaloriser mes propos, quand tu pourrais plutôt valoriser les tiens ?

Peut-être n'ai-je simplement pas compris ton point de vue ? Peut-être l'ai-je compris, mais que nous ne sommes simplement pas d'accord ? Peut-être n'exprimons-nous simplement pas nos idées de la même façon ? Pour le savoir, le seul moyen est la discussion. C'était tout l'objet de mon pré scriptum, que tu n'as manifestement pas compris. J'attendais de toi de réagir avec maturité, pour trancher sur ces questions que je viens de poser. Au lieu de répondre de cette façon, tu t'es engagé dans des attaques personnelles voire des insultes, tu as préféré douter de ma légitimité ou de mes compétences au lieu de répondre à mes propos, à mes arguments.

Pour le MBTI : il est évident que l'archétype ne représente pas tout ce qu'est une personne... Toutefois, il donne des indications (tu le dis toi-même) sur le fonctionnement cognitif de la personne. Les INTP ont comme fonction dominante Ti, ce qui fait qu'ils ont une approche très rationnelle et structurée de la vie, et clairement, au vue de ce que tu dis, de ce à quoi tu sembles t’intéresser, et surtout à ta façon très émotionnelle de réagir à mon post, il me parait peu probable que tu aies une fonction Ti-dom. C'est pour cela que je pense que l'indication que tu donnes est erronée. Cela dit, on pourra en discuter si t'es ouvert sur cette question, je suis moi aussi très intéressé par la typologie jungienne.


Tout ça pour dire que, comme je l'ai souligné plusieurs fois, je pense que tu passes complètement à côté de ma démarche. Elle n'est pas "maladroite" au sens où tu l'entends. Tu me reproches des généralisations abusives : j'assume d'en faire, je l'ai même dit explicitement dans mon premier post. Ma démarche, c'était de donner mon avis sur les impressions que donnent tes écrits, doublé d'une demande explicite de développer ou préciser les propos avec lesquels j'étais en désaccord. Je pense que s'il y a maladresse ici, c'est surtout toi qui n'a pas compris ce que je disais. Il n'y a dans mon post aucune attaque personnelle.

Si je devais le reformuler en une phrase, cela donnerait : "En écrivant, tu donnes l'impression de penser [X], or je ne suis pas d'accord avec [X], peux-tu développer/expliquer ta position ?". Je n'ai jamais affirmé ni que tu pensais [X], ni que tu étais stupide, ou je ne sais quoi, ni que j'étais fermé à la discussion sur [X]. Penser le contraire, c'est tirer des conclusions abusives à partir de mes questionnements : en somme, tu fais ce que tu me reproches.

____________________________________________________________________

À l’amour, la gloire, l’argent, la loyauté, la justice, je préfère la vérité.
We make mistakes as we set rules.
avatar
Mayt
Arpenteur de la Voie

Masculin Messages : 1675
Date d'inscription : 18/09/2011
Age : 21
Localisation : Grenoble

http://mayt38.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercure

Message par Mercure le Mar 31 Oct 2017 - 0:40

Parce qu'à aucun moment je n'ai décidé de te montrer à toi qui je suis.

Je pense que cette phrase explique bien ma pensée.

Je ne te répondrais pas car je trouve ta démarche incorrecte. Et si tu me trouve sur la défensive,c'est également en réponse à un certain contexte,dont tu fais partie.

Passes ton chemin,je ne souhaite pas parler avec toi.
avatar
Mercure

Masculin Messages : 14
Date d'inscription : 17/10/2017
Age : 23
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercure

Message par Mayt le Mar 31 Oct 2017 - 2:10

Ah, pardon, je pensais qu'une présentation, ça servait précisément à se montrer aux autres. J'ai du me méprendre. Je ne savais pas qu'il était incorrect de poser des questions aux gens ou de ne pas être d'accord avec ce qu'ils disent. Tant pis ! À plus !

____________________________________________________________________

À l’amour, la gloire, l’argent, la loyauté, la justice, je préfère la vérité.
We make mistakes as we set rules.
avatar
Mayt
Arpenteur de la Voie

Masculin Messages : 1675
Date d'inscription : 18/09/2011
Age : 21
Localisation : Grenoble

http://mayt38.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercure

Message par Mercure le Mar 31 Oct 2017 - 2:57

Je n'aime pas être brusqué et tu n'as pas su respecter ça. 
Si tu souhaitais réellement connaitre mon avis sur certains points,je suis certain que tu aurais pu faire l'effort de trouver une manière moins frontale de m'aborder. Tu as fait tes choix,et ici s'exprime également le reflet de ceux-ci. Maintenant,il ne tient qu'à toi de vouloir voir ou non ce reflet de toi même.
avatar
Mercure

Masculin Messages : 14
Date d'inscription : 17/10/2017
Age : 23
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercure

Message par Mayt le Mar 31 Oct 2017 - 3:33

Mercure a écrit:INTP vous donnera un aperçu de moi même.
MBTI a écrit:Les INTP préfèrent dire ce qu’ils pensent plutôt que d’arrondir les angles : pour eux, il est plus important (car efficace) d’être franc et direct plutôt que diplomate. Ils ont tendance à exprimer des idées inabouties pour explorer les possibilités et mettre à jour leurs opinions en fonctions des réactions de leur entourage. [...] Les INTP tiennent difficilement compte des sentiments des autres ; leurs critiques, même si elles visent la rigueur logique des raisonnements et non la qualité des personnes qui les tiennent, peuvent être mal perçues en raison de leur sécheresse. [...] Les INTP sont toujours prêts à se poser de nouvelles questions, à tout remettre en cause. Loin d'être susceptibles, ils sont ouverts à toute critique, et n'accorent que peu de rigueur à la forme. [...] Ils posent une frontière nette entre jugement du faire et jugement de l’être, là ou les F font la au contraire confusion entre les deux et peuvent interpréter une critique constructive comme une agression de leur personne.
Mayt a écrit:Ce post est long et plutôt frontal, ce que je me permets parce que tu dis avoir 23 ans et être INTP, ce qui suggère un minimum de maturité pour encaisser ce que je vais y dire.
Mercure a écrit:Je n'aime pas être brusqué.
C'est pas ma faute si tu m'induis en erreur.

____________________________________________________________________

À l’amour, la gloire, l’argent, la loyauté, la justice, je préfère la vérité.
We make mistakes as we set rules.
avatar
Mayt
Arpenteur de la Voie

Masculin Messages : 1675
Date d'inscription : 18/09/2011
Age : 21
Localisation : Grenoble

http://mayt38.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercure

Message par Hatsukoi le Mar 31 Oct 2017 - 3:38

Mayt a écrit:Ah, pardon, je pensais qu'une présentation, ça servait précisément à se montrer aux autres. 

Partiellement, pas totalement.
C'est une présentation, et non une définition de qui nous sommes.
Elle ne nécessite pas forcément de devoir se défendre ou s'expliquer sur quoi que ce soit.

Je doute que le faire en public soit aussi une solution.
De plus ce genre de sujet ne devraient être accessible à mes yeux qu'à son auteur, parfois incrémenter de nouveaux messages pour certaines évolutions dans la vie de la personne.
C'est justement car les gens vont être repris sur des choses, qu'ils s'exposent moins.

C'est ce que j'en pense :3

En tout cas, bienvenue Mercure ! xD
avatar
Hatsukoi

Messages : 20
Date d'inscription : 25/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercure

Message par Mercure le Mar 31 Oct 2017 - 3:47

Non,ce ne peut pas être ta faute. Tu n'as fait aucune faute et je suis le seul à demeurer dans l'erreur ;)
avatar
Mercure

Masculin Messages : 14
Date d'inscription : 17/10/2017
Age : 23
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercure

Message par Mayt le Mar 31 Oct 2017 - 4:09

Désolé pour toi, mais c'est effectivement ce que je pense.

Sois tu te méprends sur qui tu es, et ta maladresse m'a amené à penser qu'être brusqué ne te dérangerai pas, soit tu as choisi délibérément de prendre mes remarques de façon personnelle et de te sentir agressé. Dans les deux cas, tu sur-réagis, tu fuis, tu passes à coté des arguments pour te plaindre du contexte, tu m'attaques personnellement pour te défendre d'agressions que tu imagines, tu caches ta détresse dans de l'ironie, tu essayes de me décrédibiliser par tout les moyens... sauf par l'argument, bref tu refuses net de discuter parce que manifestement tu refuses d'être contredit, de perdre le contrôle d'un espace que tu voudrais tiens. Tout ça alors que tu n'as fait aucune mention préalable de ce fait. Tu n'as jamais demandé à ne pas être brusqué, au contraire, tu as explicitement suggéré que ça ne te dérangeait pas de débattre et que la remise en question te plaisait. Et malgré ça, tu m'accuses quand même d'être en tort.

Clairement, si tu t'étais juste senti mal à l'aise à cause de ma façon "trop frontale" de t'aborder, tu aurais du me le dire, sincèrement, dès le début. Plutôt que de me dire : "Je me sens brusqué par ta façon d'aborder ces questions, est-ce qu'on pourrait en parler plus tard et autrement / ne plus en parler ?", tu as préféré répondre par une psychanalyse de comptoir, en parant du principe que mon approche révélerait d'une part "d'ombre en moi que je refuse de voir" ou je ne sais quelle autre bêtise... Tu n'as visiblement pas envie de cesser cette conversation, tu essayes juste de l’emmener sur ton terrain pour la retourner contre moi, parce que t'es pas capable de gérer ton malaise avec humilité. Pourtant il suffirait d'arrêter de surenchérir dans l'insulte pour que j'arrête de "te brusquer".

Mais bon. Tu fais ce que tu veux. Je suis un peu d'accord avec Hatsu, finalement : si t'as envie que cette présentation soit ton espace privé, inviolable, dans lequel personne ne peux critiquer ce que tu dis, et où tu ne montres de toi que ce que tu as envie de montrer et rien d'autre et bien je respecte ça, même si je ne le comprends pas, et t'invite à prolonger cette conversation en privé, dans un contexte où tu ne te sentira pas "brusqué", ou à l'abandonner. Ça fait plusieurs messages qu'on ne parle plus du fond, ce n'est plus intéressant, passons à autre chose.


Dernière édition par Mayt le Mar 31 Oct 2017 - 4:30, édité 1 fois

____________________________________________________________________

À l’amour, la gloire, l’argent, la loyauté, la justice, je préfère la vérité.
We make mistakes as we set rules.
avatar
Mayt
Arpenteur de la Voie

Masculin Messages : 1675
Date d'inscription : 18/09/2011
Age : 21
Localisation : Grenoble

http://mayt38.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercure

Message par Hatsukoi le Mar 31 Oct 2017 - 4:29

Mayt a écrit:Je suis un peu d'accord avec Hatsu, finalement : si t'as envie que cette présentation soit ton espace privé, inviolable, dans lequel personne ne peux critiquer ce que tu dis, et où tu ne montres de toi que ce que tu as envie de montrer et rien d'autre et bien je respecte ça, même si je ne le comprends pas, et t'invite à prolonger cette conversation en privé, dans un contexte où tu ne te sentira pas "brusqué" ou à l'abandonner.

Déjà tu ne vas pas me faire dire ce que je n'ai pas dit, tu n'en seras que plus mignon, merci n'amour <3

Ensuite je parle dans le contexte globale de ce que je penses que devrait être une présentation.
Tu te contente dans cette citation de jouer et utiliser les mots dans un contexte de mépris, loin de ce à quoi je les applique.

Et pour finir, quitte à inviter l'autre à une discussion en privé, rien ne t'oblige de l’exhibé ici, ni de rajouter tes commentaires déplacer de ne pas se sentir "brusqué".

Si tu l'estimes fermé comme tu le dis, ou je ne sais quoi encore (non ce n'est pas une invitation pour que tu étales de nouveau tout ce que tu as à déverser sur Mercure), tu aurais pu ne pas continuer de créer un conflit inutile, pour t'en rendre ENFIN compte quelques messages plus loin.
avatar
Hatsukoi

Messages : 20
Date d'inscription : 25/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercure

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum