La Voie et Vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Voie et Vous

Message par Rusyann le Mer 29 Nov 2017 - 19:01

Je ne sais pas si c'est pareil pour vous, mais la Voie que je peux prendre actuellement et bien je n'arrive pas à la définir ni même à la décrire. Peut-être parce que suivre une Voie dans mon esprit reflète l'idée que j'ai un idéal fixe en vue et vers lequel je progresserai constamment. Mais j'ai l'impression de ne me fixer que des monceaux d'objectifs éparses, pour la plupart réalisable, éphémères sans que je leur accorde pour autant un vif intérêt et qui non peut-être aucun rapport la Voie que je voudrais et pourrais arpenter.

   Pour moi arpenter une Voie, c'est déjà avoir la conviction qu'il y en a une et avoir la conviction que l'on progresse sur celle-ci.
J'ai lu dans vos récents débats que le doute est un atout pour évoluer dans sa façon de penser, que les remises en question étaient bénéfiques, mais que faire quand celles-ci nous font stagner uniquement parce que l'on doute sur ses propres choix d'orientation? Faut-il lors d'un débat, non pas prouver à l'autre qu'il a tord, mais pour se prouver à soi-même que l'on a raison? (Merci Laelys pour ta signature x) ) Faut-il écouter ses envies? Faut-il s'en tenir à des convictions? Faut-il se projeter en dehors des groupes d'influences? Au contraire s'en rapprocher? Comment reconnaître que la Voie sur laquelle on voudrait s'orienter ne changera pas pour X raison? 


   La voie n'est-elle qu'une image, un reflet de nos croyances qui nous conforte dans la sensation d'avancer vers quelque chose?

   Comment la Percevez-vous? La Décrirez vous? L'Arpentez-vous? La Choisissez? La Reconnaissez?
avatar
Rusyann
Renard Sha'Dho

Masculin Messages : 674
Date d'inscription : 01/07/2013
Age : 24
Localisation : In your Bad Dreams

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Voie et Vous

Message par Kathalqa Sarr le Ven 1 Déc 2017 - 19:09

Je suis surprise qu'il n'y ait pas plus de retours sur ce post....


Premièrement, pour ma part, je ne considère pas ma Voie immuable. Je sais que mes choix conduiront à des expériences, qui peut-être modifieront ma vision de la vie, de la Voie. Je l'accepte, parce que je ne sais pas de quoi demain sera fait. Je ne vois pas d'autre moyen de vivre en paix avec le futur, sinon.

En revanche, je sais qui je veux devenir. Je me visualise, et je tends à prendre les décisions qui feront de moi ce que je veux devenir, au quotidien. Les débats ne me servent pas à me prouver que j'ai raison, mais à partager mon opinion et à l'adoucir, la renforcer, la changer peut être un peu: l'enrichir en somme, sans parler d'avoir raison ou tort. J'ai appris à devenir plus malléable et plus tolérante envers mes opinions. Tout n'est pas noir ou blanc.


Je tends à travailler mon développement par axes, ce qui me permet de ne pas me perdre en minis objectifs épars, un peu éparpillés et sans réels impacts. Le premier axe m'a pris 7 ans (rien que ça): mon rapport aux autres (la communication avec autrui, mon estime par rapport à autres, ma manière de dialoguer, ma tolérance, mon ouverture d'esprit, ma confiance en moi).
Bien sûr, je ne faisais pas QUE ça de mon temps, mais ça a occupé 90% de mes objectifs de développement personnel.

Maintenant que j'en suis arrivée à un stade satisfaisant (je ne dis pas que je m'arrête là, je dis que j'ai dépassé le handicap que j'avais à ce niveau). Maintenant, très naturellement, ce sont mes autres blocages qui prennent le dessus puisque celui ci n'en est plus un. Je commence donc à aborder lentement mais sûrement le développement physique et la gestion du stress, qui sont assez liés chez moi. 
Je continue de développer la communication, mais elle est passée à disons 50% de mes objectifs maintenant.

Ce système me permet d'avancer sans perdre le nord. J'ai appris peu à peu que douter c'est bien, mais qu'il faut aussi douter de ses doutes. A un certain moment, stop au questionnement. J'y vais, je tente, baste. Quelle est la pire chose qui puisse m'arriver si je le fais? Vais-je le regretter si je ne le fais pas ?: je donne ma réponse aux deux et c'est vite vu, quelles qu'elles soient.



La Voie n'est-elle qu'une image, un reflet de nos croyances qui nous conforte dans la sensation d'avancer vers quelque chose ? 
Dans le pire des cas, et alors ? =).
Je sais que la Voie présente des axes de développement qui correspondent aux miens. Si elle n'en prend pas compte, tant pis. Je le fais quand même. Après tout, la Voie est appliqué dans un monde qui n'est pas le nôtre, alors je rajoute à ma Voie mes problématiques de petite terrienne.

Je perçois ma Voie en fonction de mes ressentis: face à un choix, lequel paraît tendre le plus vers ce que je veux devenir ? Pas à ce dont j'ai envie là maintenant, mais au profond but qui est enfoui en moi.
Je l'arpente en essai-erreur, parce que je ne sais jamais de quoi le futur sera fait. Je peux me tromper, je me l'autorise grandement. Mais j'apprends à me relever de plus en plus vite et à ne surtout pas m'en vouloir de m'être trompée.

Je choisis qui je veux devenir, et par là je choisis ma Voie. 

La décrire et la reconnaître relèveraient d'une explication bien plus poétique ahah.
avatar
Kathalqa Sarr
Arpenteur de la Voie

Féminin Messages : 130
Date d'inscription : 24/03/2017

https://lapageetlemot.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum