Etre sans être

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Etre sans être

Message par Invité le Dim 20 Mar 2011 - 18:13

Femme ou peut-être pas…


Je m’appelle Athalée, du moins c’est ainsi que je veux m’appeler ici. Ici, parce qu’ici c’est une grande forêt dans laquelle j’ai tant voulu me perdre. Transmettre ce que vous, ce que lui, ce que nous voulons savoir. Athalée est le nom d’une guerrière celte, ou peut-être celui d’une déesse de la beauté dans l’antiquité profonde. Athalée. Un tambour de souffle presque à la limite d’une illusion, de l’intrusion de l’esprit. Je suis au bord de quelque chose. Au bord de l’euphorie, au bord du bonheur, au bord de la tristesse. Je suis au bord, mais je ne suis pas. Je voulais m’appeler Haeldra, car Haeldra résonne telle une tempête de larmes et de violence. Mais, je ne voulais qu’être un son, une douce mélodie dans l’oreille de celui qui m’entend. Alors je me suis appelée Athalée. Athalée qui ne fait pas partit de se monde, un prénom qui aurait été l’apothéose de mon âme si seulement mes parents avaient su qu’un nom aussi commun que le miens dans le plus commun des monde me semble terne. Se sera Athalée, et j’aimerai simplement que vous m’appeliez ainsi. Car si je viens ici, près de vous, vous tendre les mains sans essayer de vous pousser à terre, c’est certainement pour apprendre. Apprendre que d’autres, comme moi, comme Athalée vivent dans ce même nom, dans ce même battement. De devenir un peu plus chaque jour ce nom, devenir, être, penser, Athalée.

Souffle sans fin
Amour du vide
L’envol


Mon âge pour vous rassurer est supérieur à 13 ans. Je pense que dans le monde dans lequel on vit d’avoir un âge ne signifie rien, il est comme un nuage dans un parterre de brouillard. Est-ce que ce monde est sérieux ? Je finis par vivre pour ma propre tête, ignorant que mon âge les fait frémir. Ils s’intéressent peut-être à des bouts de papiers. Je dois avoir 19 ans, ou peut-être même 20… Athalée est née avec moi, elle est cette marchombre qui reste endormie dans une pièce au fond de mon âme. Parce que moi, je ne suis rien sans elle, et qu’elle n’est rien sans moi. Donnez-moi 20 ans, si cela peut vous convenir. Donnez m’en 30 si cela peut vous rassurer. L’âge n’est là que pour rappeler à son porteur le temps qui lui reste à vivre. On pourrait alors croire qu’on nous emprisonne, et moi, comme vous je veux qu’on me laisse arpenter cette voie en me demandant ce qu’il y a au fond de moi et pas me dire mon âge et me dire que j’ai le temps. Oui, le temps. Le temps de partir, le temps de vivre, le temps de mourir. L’âge est une norme, l’esprit non. L’esprit, comme l’amour n’ont pas d’âge.

Caresse des Dieux
Ombre ancestrale
Nuage


Sha’Dho pour moi ne veut rien dire. Je ne connais pas ce rêve dont vous me parler. J’ai au fond de moi un monde que je protège contre celui qui me menace. Un monde qui me permet de survivre au-delà du mépris des personnes qui m’entourent. Je ne suis pas recluse, ou peut-être une simple marginale à la recherche d’une maison. Dans un endroit où je peux vivre sans être obligé d’accepter ce qu’on vous impose. Sha’Dho, un nom bien étrange et encore trop neuf pour moi. Marchombre. Un marchombre moderne. Un marchombre pour moi n’est pas qu’une simple idée, un marchombre est l’incarnation même d’une liberté qui nous fait tous nous réunir ici. Sha’Dho, ou autre thermes me semblent irréels. Si votre promesse est de me faire vivre une vie dans celle que je vis. Faire sortir de ma tête la montagne de rêves qui s’y loge. Faire vivre Athalée, et en quelque sorte devenir Marchombre. Les Marchombre ont changé ma vie, pas simplement parce qu’ils semblaient m’offrir ce que j’espérai. Je les ai rencontré quand on m’interdisait de parler, quand on me disait juste « Ferme-la ! » Au lieu de « Je t’aime ». C’est dans mon enfance que j’ai basculé, comme on bascule dans la drogue. Je me suis montée un monde imaginaire peuplé de créatures étranges et de Marchombres accomplis. De magie et de mal comme on en voit jamais ici bas. Je voulais être cette fille aux longs cheveux noirs qui était la liberté même, être cette femme qui sans foie ni lois arrivait à détruire l’autorité. Je le pensais en vivant en parallèle avec le monde que touchent mes pieds. C’est en grandissant que j’ai du redescendre, me dire que ce monde ne pouvait pas exister, me dire que les souffrances et la vie d’un Humain sans rêve devait être mon destin. Mon avenir. J’ai tourné le dos pendant des mois à ma passion. Arrêtez de lire pour arrêter de m’évader. Arrêter d’écrire pour arrêter de rêver. Je me suis mise dans une bulle de silence refusant que quelqu’un y pénètre de peur de ressentir un peu de compassion. Ma liberté, celle que j’avais nourrit en rêvant d’être marchombre s’effaça. Tous les principes que j’avais en moi en apprenant sous la tutelle indirecte de Jilano s’effondrèrent. C’est sans le vouloir que je me suis rendue compte que je me laissais mourir. Et que sans rêves je n’étais plus moi, sans rêves je me laissais mourir. Ma vie défila avec la lenteur d’une avant mort, avec toute la douleur qu’on peut ressentir à se voir partir. J’ai vu des cris. J’ai vu des femmes. J’ai vu des ombres. J’ai vu une porte. La porte. La porte de ce monde. Ce monde que je ne voulais plus voir. Tous les instants de méditations. Tous les entrainements. Tout l’amour du sabre. Tout déferla dans une cascade. Je ne pouvais pas échapper à ce que j’étais. J’étais elle. Elle était moi. Prête à apprendre malgré la contrainte de ce monde. Alors je me suis approchée de cette porte. L’ouvrant lentement pour voir ce qui s’y trouvait. Cette porte je ne l’ai plus jamais fermé. Seule, j’ai voulu faire ce que personne ne pouvait m’enseigner. Etudier. Apprendre sans cesse. Me remettre en question. Je vivais dans ce monde, essayant d’imiter l’apprentissage d’un Marchombre. Seule, je ne pouvais rien faire. Seule, j’ai reprit toutes les bases d’un homme, je me suis posée sur une branche pendant des heures même des jours. Seule, je pouvais apprendre ce que je ne voulais pas voir. Seule, j’ai pu atteindre le mont d’une connaissance sans pourtant l’avoir vraiment atteint. Seule, je pouvais juste attendre que la mort me prenne. Un Marchombre même s’il est solitaire à des frères. C’est pourquoi je me tourne vers vous après deux ans de recherches et d’errance dans ce monde. Si seulement nous avions pu nous rencontrer plus tôt. Etre Sha’Dho est pour moi la passerelle entre le monde dans lequel je vis et celui sur lequel je marche. Sans rêve rien n’est réalisable. Je préfère être libre et incomprise que dans une cage de velours et cajolé. Je pose à terre toutes les richesses qui pourraient me rendre aveugle et insensible. J’ouvre mon âme à cette promesse qui fait de moi un être libre et indulgent. Sha’Dho. Marchombre.

Equilibre des sens
Noir et Blan
Harmonie

Je pratique du Iaido (Qui est la maitrise de soit par le sabre Japonais.) De la boxe Française. De la course. De l’escalade. De la natation. J’aime toucher à tous les sports. Un individu se doit d’être complet.

« Les Marchombres sont des êtres qu’on ne peut qualifier d’humains. »

Marchombre, un nom, une puissance. C’est un cri qui pourrait se faire entendre à chacune des lignes des Livres de Pierre. Le Marchombre, pour ma part, est un être qui sait se qu’est le respect. Qui sait écouter. Un Marchombre connait le champ de la nature et peut sans trop de peines faire de longues méditations. Un marchombre connait ses limites, il sait faire de ses faiblesses ses forces. Retomber sur ses jambes même quand il a mal. Un marchombre est un tout un ensemble de choses qui constituent un rien. Pour moi les marchombres dans les livres sont les êtres les plus fabuleux que j’ai pu rencontrer au fil de ma vie de lecteur.

Silence
Douceur
Attente
Méditation
Surprise
Sport
Amour
Amitié
Famille
Etudes
Sont mes passions.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre sans être

Message par Garance Wil'Elmin le Dim 20 Mar 2011 - 18:28

Magnifique présentation. J'admire.
Je comprends d'autant mieux ce que tu exprimes dans ton troisième paragraphe que j'ai moi-même ressenti à peu près la même chose lors de ma longue absence du forum, pendant environ un an.
Bienvenue parmi nous.

Garance Wil'Elmin
Arpenteur de la Voie

Féminin Messages : 80
Date d'inscription : 06/02/2010
Age : 20
Localisation : En amazone sur un zéphyr...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre sans être

Message par Erylin le Dim 20 Mar 2011 - 18:31

Bienvenue. Aujourd'hui pas de point d'exclamation pour signifier mon enthousiasme, ni de doigt lourd qui ferait se répéter disgracieusement des voyelles. Et pourtant aujourd'hui, ta présentation m'enthousiasme bien plus que d'autres.
Mais elle ne mérite que ça, une sobriété respectueuse. Je suis impressionnée par ces mots qui coulent comme l'eau d'un ruisseau, par ces phrases qui s'enchaînent avec le naturel d'une danse nocturne.
Bienvenue.

Et que ta Voie puisse t'emmener
Là où Rêve et Réalité se mêlent
Pour ne plus se quitter.

Erylin
Bisounours Sha'Dho

Féminin Messages : 1067
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre sans être

Message par loïs le Dim 20 Mar 2011 - 18:55

bienvenu très belle présentation et très beau avatar

loïs
Arpenteur de la Voie

Masculin Messages : 139
Date d'inscription : 12/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre sans être

Message par Ciferellu le Dim 20 Mar 2011 - 19:00

j'ai aussi ressenti ce que tu décrit dans ton troisième paragraphe tout comme Garance apparemment.

aucun mot ne peut qualifier cette présentation sans la souillé. je suis éberlué.

Bienvenue, j’espère que ta lucidité éclairera ce forum.

Ciferellu
Arpenteur de la Voie

Masculin Messages : 297
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 21
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre sans être

Message par Invité le Dim 20 Mar 2011 - 19:06

Magnifique présentation, comme on aimerai en voir tous les jours.. Comme pour d'autres, elle a eu un écho en moi..
Fais-tu tout ces sports en club?

Que ta Voie sois longue et belle et qu'elle t'amène jusqu'à ce que la liberté brave l'imagination.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre sans être

Message par Ilhuin le Lun 21 Mar 2011 - 16:41

Tout simplement sublime. Ta présentation et tes poèmes sont une ode aux Marchombres. Certains pensent qu'on ne peut être Marchombre dans ce monde, que ce sont des personnages fictifs dont le mode de pensée est impossible à atteindre. Mais comment peut on penser cela en voyant de tels écrits ? Bienvenue, Athalée. Puisses tu rester longtemps parmis nous.

Ilhuin
Arpenteur de la Voie

Masculin Messages : 858
Date d'inscription : 21/06/2010
Age : 21
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre sans être

Message par Oreanne le Lun 21 Mar 2011 - 17:19

Bienvenue. Puisse ta voie filer vers l'horizon et t'apporter la lumière.
J'aime beaucoup ta présentation.
Bonne route.

Oreanne
Arpenteur de la Voie

Féminin Messages : 392
Date d'inscription : 08/11/2010
Age : 20
Localisation : Hmm... en train de piquer une tête au fond de mon lit !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre sans être

Message par Xia le Lun 21 Mar 2011 - 19:26

-...

Respect et compréhension
Admiration
Bienvenue

Xia
Inactif

Féminin Messages : 8
Date d'inscription : 20/02/2011
Age : 22
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre sans être

Message par Neya Silow le Lun 21 Mar 2011 - 19:58

Bienvenue ! ^^
C'est là une magnifique présentation !
:)

Neya Silow
Arpenteur de la Voie

Féminin Messages : 429
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 23
Localisation : Dans un livre plein de promesses et de connaissances que l'on voudrait fermer de force et m'arracher des mains !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre sans être

Message par Ardore le Lun 21 Mar 2011 - 21:25

Bienvenue, magnifique présantation !
Alors comme ça tu fait de l'escalade, en club ? Quel niveau ? Depuis combien de temps ?
Bonne route parmis nous.

Ardore
Arpenteur de la Voie

Féminin Messages : 316
Date d'inscription : 15/10/2010
Age : 21
Localisation : Dans la nuit, sous la lune protectrice...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre sans être

Message par Invité le Mer 23 Mar 2011 - 17:12

Bienvenue puisse ta voie pratiqué la douceur de la liberté

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre sans être

Message par Thilan le Mer 23 Mar 2011 - 19:31

Bienvenue !
Enfait, je ne suis plus de ce forum. Mais une partie de moi reste vraiment attaché à celui ci, vu tout ce que j'y ai ressenti et vécu, alors...
Tu as fait une très belle présentation et j'adore ton avatar, il est trop beau <3
Euh j'espère que tu restera.
Et je suis complètement crevée, j'en suis même plus bavarde.
Etonnant, non ? Extraordinaire, enfait.
Profitez en. xD

Thilan
Arpenteur de la Voie

Féminin Messages : 340
Date d'inscription : 22/08/2010
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre sans être

Message par Ewan Gil'Hagun le Ven 25 Mar 2011 - 13:36

Super présentation et bienvenue!!

Ewan Gil'Hagun
Arpenteur de la Voie

Masculin Messages : 724
Date d'inscription : 24/12/2010
Localisation : Sur le chemin de la Liberté

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre sans être

Message par Sëlarund le Ven 25 Mar 2011 - 19:08

Bienvenue.
Ta présentation est superbe.
Complète et donnant une envie dévorante de mieux te connaître !

J'espère que tu te plairas sur le forum, et personnellement je ne serais pas contre en savoir un peu plus sur l'art martial que tu pratiques (:

Sëlarund
Arpenteur de la Voie

Féminin Messages : 733
Date d'inscription : 25/02/2010
Age : 22
Localisation : Loin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre sans être

Message par Invité le Sam 26 Mar 2011 - 12:04

J'aimerai vous répondre.

Tout d'abord merci de votre acceuil qui ne peut que me conforter dans mon choix de venir vous rejoindre.
Après pour ce qui est de l'escalade, je pratique pour mon loisir en ayant prit très peu de cours, j'arrive tant bien que mal à escalader des parois assez difficile pour mon niveau du moins. J'aime apprendre seule et m'épanouir avec les limites de mon corps.
En ce qui concerne mon art martial, qui n'est autre que le Iaido, un art très peu connu mais qui a su me charmer par la précision de son enseignement et la concentration qui coule en moi lorsque je prends mon sabre. Difficile de résumer en quelques mots ce que cet art est. Il est en moi certes, en tout cas j'espère le pratiquer en respectant le code des samourais.

J'espère avoir répondu plus ou moins à vos questions, si se n'est pas le cas c'est un plaisir que de partager avec vous ce que je suis, puissiez vous aussi me faire connaitre qui vous êtes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre sans être

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:20


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum